L’actu business de cette semaine

Image

Un sursis pour Jean Caby

Le tribunal de commerce de Lille a donné un sursis de trois semaines à la société Caby basée à Saint-André. Un nouveau plan financier a été présenté pour sauver le spécialiste de la saucisse cocktail, avec une période d’observation jusqu’au 6 juin. (source : La Voix du Nord)

 

Roquette ouvre un nouvel atelier

Roquette, leader mondial des ingrédients d'origine végétale à destination des marchés de l'alimentation, de la nutrition et de la santé, va ouvrir un nouvel atelier de production dédié aux protéines de pois de spécialité sur son site de Vic-sur-Aisne, dans l'Aisne. Objectif : enrichir son offre avec de nouveaux ingrédients conçus spécifiquement pour les produits alimentaires et boissons riches en protéines destinés aux sportifs et aux seniors (source : La Voix du Nord).

Blanche Porte renoue avec la croissance

Repris il y a 2 ans, le VADiste Blancheporte (206 salariés), spécialisé dans le prêt-à-porter et le linge de maison, a renoué avec la croissance (+ 3% par rapport à 2016) grâce à à un investissement conséquent dans les outils informatiques, ce qui a permis de réinventer la relation client, à un changement de prestataire pour la logistique et à une politique de diversification (source : le Journal des entreprises)

Freshpack part à la conquête de l’amérique

Freshpack, société boulonnaise spécialisée dans les produits de la mer, prend 50% du capital d'une société canadienne, Shediac Lobster Shop, pour ouvrir les portes du marché américain. Elle a aussi signé un accord d'exclusivité pour distribuer sur le marché européen du homard décortiqué cru et surgelé (source : La Voix du Nord).

Vers la reprise de Tim avant la fin du mois ?

Fil Filipov, gérant de Tim à Quaedypre, a annoncé, hier, que les négociations avec le fabricant français de cabines, Buisard, pourraient permettre de finaliser une reprise avant la fin du mois. Le conseil régional a débloqué les 3,5 millions d'euros promis par la région, l’entreprise étant toujours en attente des 2 millions promis par l’Etat (source : La Voix du Nord)

3 millions pour Les Verreries de Masnières

A Cambrai, Les Verreries de Masnières (335 salariés), devenues Stoelzle Masnières Parfumerie, ont investi 3 millions, prévoyant 200 embauches avec pour mission d'être un pôle d'excellence pour la parfumerie cosmétique et de remettre le client au coeur de l'entreprise (Source : La Voix du Nord).
Pour aller plus loin :
Group 22iconlinkedin-logo (3)GroupGroup 17noun_518918twitter-logo-on-black-background (2)Shapeyoutube-play-button