Zoom sur… réseaux d’affaires et de business en Hauts-de-France

Nos conseillers sont là pour vous en dire plus
Thierry Lowys Responsable Réseaux et filières

Artois

03 21 69 23 07 06 74 00 41 87
Sandra FAGGIONI Chargée de développement réseaux et événements

Grand Hainaut

03 27 51 33 11 06 07 72 17 34
Bérangère Leroy

Grand Lille

07 60 14 05 63
Nadège Lenne

Littoral Hauts-de-France

03 21 46 00 00

Certains clubs sont très locaux, d’autres sont centrés sur une filière ou une profession… Impossible de lister l’ensemble des clubs mais la CCI, en tant qu’interlocuteur privilégié ayant une parfaite connaissance des réseaux, vous propose un petit tour d’horizon de ceux qui couvrent les Hauts-de-France.

Créé en 2005, le Club Business est un réseau de dirigeants de TPE/PME, issus de préférence du milieu industriel. Le but est de favoriser les échanges au cours d’un déjeuner mensuel, entre entrepreneurs d’un même territoire, en partageant des informations, des idées, des conseils mais aussi découvrir les activités de chacun, rencontrer des fournisseurs ou des prestataires, trouver des financements. Ce réseau d’affaires existe en Flandres pour Lille, en Flandres-Audomarois pour Saint-Omer, en Artois (Lens), Hainaut (Valenciennes), Champagne-Ardennes et même dernièrement Argento pour le territoire de Strasbourg.

 

Né aux Etats-Unis, ce réseau est dédié au développement commercial sur le principe du ‘bouche-à-oreille’. Des rencontres sont organisées très régulièrement sur le temps du déjeuner ou du petit-déjeuner afin de discuter de problèmes communs et d’échanger des recommandations, concernant d’éventuels prospects, clients ou facilitateurs d’affaires. L’idée étant de s’orienter sur des tuyaux et de décrocher des contrats.

Le BNI se présente de lui-même comme ‘une méthode de travail permettant aux professionnels de développer leur business’ grâce à une pratique ‘structurée de la recommandation d’affaires’, avec un retour sur investissement ‘mesurable’. Objectif : trouver de nouveaux partenaires, en misant sur la complémentarité des membres, cooptés et sélectionnés pour ne pas être concurrents. Il existe plus de 70 antennes dans la région des Hauts-de-France (et aussi en Belgique francophone).

Déjà installé, vous avez besoin d’échanger sur des problématiques de jeunes dirigeants ? Le Centre des Jeunes Dirigeants mise justement sur le renforcement des compétences, au sein de comités d’autres dirigeants âgés de moins de 45 ans. La région compte 11 antennes : Amiens, Artois, Audomarois, Compiègne, Côte d’Opale, Dunkerque, Grand Beauvaisis, Hainaut-Cambrésis, Lille Métropole, Saint-Quentin, Sud-Oise.
Chaque mois, les sections organisent une plénière sur un thème précis avec des personnalités expertes. Les adhérents participent aussi à des commissions de travail pour permettre aux jeunes dirigeants de progresser ensemble et de rendre leurs entreprises plus performantes.

Le club Gagnants existe depuis 1985, initié par Bruno Bonduelle, créé à l’origine pour redorer le blason du Nord-Pas de Calais. Ce réseau regroupe près de 80 entreprises de la région des Hauts-de-France. Son objectif principal : accueillir les cadres récemment arrivés dans la région et faciliter leur adaptation tout en valorisant l’image de la région.

Créé il y a dix-huit ans pour préparer Lille à une candidature aux Jeux Olympiques, le Comité Grand Lille rassemble près de 850 membres, aussi bien des politiques, des chefs d’entreprises, des représentants syndicaux, des artistes et même des officiers des forces de l’ordre. Ce réseau, basé sur le travail coopératif, fait émerger des projets concrets en faveur du développement économique, de l’attractivité et du rayonnement international du Grand Lille.
Le comité Grand Lille est à l’origine de nombreuses actions, comme par exemple convaincre l’intérêt du Canal Seine-Nord. Il est aussi à l’origine Lille capitale européenne de la culture en 2004.

L’association promeut la prise de responsabilités des femmes dans la vie économique et dans toutes les instances décisionnelles. Et cela depuis plus de 70 ans ! Le réseau ‘Femmes Chef d’Entreprises’, c’est le plus ancien réseau de femmes dirigeantes. Ses valeurs sont basées sur la solidarité, l’amitié et le partage d’expérience.
La délégation des Hauts-de-France compte sept antennes : Artois, Côte d’Opale, Grand Lille, Hainaut Cambrésis, Normandie, Oise et Picardie. Toutes ont le même crédo : ‘Seules, nous sommes invisibles. Ensemble, nous sommes invincibles’.

Le célèbre réseau patronal a évolué avec la récente fusion des régions. Il existe donc aujourd’hui un MEDEF régional Hauts de France qui agit au niveau des pouvoirs publics, à commencer par le Conseil régional, pour défendre les intérêts des entreprises et des MEDEF territoriaux qui ont en charge l’accompagnement des entreprises. Le MEDEF Hauts-de-France compte aujourd’hui 20 fédérations professionnelles et 11 MEDEF territoriaux.

Réseau Alliances est à l’initiative du World Forum de Lille, qui attire des témoignages du monde entier autour des bonnes pratiques entrepreneuriales autour de la responsabilité sociale des entreprises (RSE). L’objectif de ce réseau est d’améliorer ses performances, tout en respectant l’homme et l’environnement. Réseau Alliances propose un accompagnement en mode collectif, des services personnalisés comme une veille mais aussi des opportunités de business et de visibilité. Depuis 1993, Réseau Alliances fédère des acteurs de la région et compte près de 300 adhérents et partenaires, de toutes tailles et de tous secteurs. Ses Trophées sont un temps fort rassemblant les dirigeants impliqués dans le progrès social et environnemental.

Pour faire vos premiers pas, en tant que créateur ou repreneur, le Réseau Entreprendre est une association d’envergure nationale qui possède cinq antennes dans les Hauts-de-France : Côte d’Opale, Artois, Nord, Hainaut et Picardie. Aujourd’hui, le Réseau Entreprendre accorde des prêts d’honneur qui fournissent un véritable effet de levier auprès des autres banques.
Le Réseau Entreprendre a été créé en 1986 dans la région. André Mulliez, alors à la tête de Phildar doit se résoudre à de nombreux licenciements. ‘Pour créer des emplois, créons des employeurs‘, s’était il exclamé. Son objectif : créer un réseau qui permettent de transmettre le savoir-faire du chef d’entreprise.

Pour aller plus loin :
Group 22iconlinkedin-logo (3)GroupGroup 17noun_518918twitter-logo-on-black-background (2)Shapeyoutube-play-button