Industries créatives, génératrices de business en Grande-Bretagne

Nos conseillers sont là pour vous en dire plus
Jérémy LEFEBURE Conseiller en Développement International – Grand Lille / Responsable régional Industries créatives et numériques 03 59 56 22 09 06 79 21 90 40
Sylvie HERLEM Conseillère en développement international – Zone Europe du Nord

Hauts-de-France

03 59 56 22 37 06 74 65 91 11

CCI International Hauts-de-France a organisé une convention d’affaires franco-britannique dans le secteur du digital en juin dernier, mettant à l’honneur un secteur clef du business en Grande-Bretagne : « les industries créatives ». Ne serait-ce pas l’année de tous les records pour la Grande-Bretagne ? 

Le Digital

vu par

Hayley Waskett

Business development manager Retail and creatives industries,
Department for International Trade – British Embassy Paris

Quelle est la place de l’Angleterre dans la production ciné et télé ?

2017 a été une année record : les studios étrangers ont dépensé près de 1,7 billion de livres. Sur les 211 films fabriqués en Grande-Bretagne, 68 sont considérés comme des grosses productions, notamment Le Dernier Jedi, La Belle et la Bête, Dunkirk ou Paddington 2 pour le cinéma mais aussi Game of Thrones, Peaky Blinders ou The Crown pour la télévision.

Plus que jamais, Londres s’impose comme un leader international en accueillant cinq des six plus importantes entreprises spécialistes des effets spéciaux. Sans oublier que le régime britannique propose des allègements fiscaux intéressants, concernant notamment la R&D et la post-production.

Quelle est la place de la Grande-Bretagne sur le marché des jeux ?

Le poids des jeux vidéos s’est développé de 5,11 billion de livres rien que pour l’année dernière. Le marché britannique devient ainsi le plus dynamique d’Europe.

Jagex. Activision, EA, Warner, Sony, Microsoft, Nintendo, Konami, Jagex ou encore Ubisoft et Gameloft possèdent des implantations britanniques et investissent massivement.

Plus de 2000 entreprises dédiées aux jeux, à Londres mais aussi à travers le cluster d’entreprises Silicon Spa dans la région baptisée Lemington Spa (Coventry & Warwickshire).

L’allègement fiscal britannique concernant les jeux vidéo a permis aux studios d’économiser 119 millions de livres pour près de 300 jeux vidéo. Soit l’équivalent de 20 % de coûts de développement.

Quelle stratégie accordée à la réalité virtuelle ?

Le Royaume-Uni est le plus grand marché pour réalité virtuelle (VR Virtual Reality) et réalité augmentée (AR Augmented Reality) en Europe, avec certains des plus grands acteurs de l’intelligence artificielle (IA) comme Deepmind, Swiftkey ou Babylone. Ce positionnement résulte de la capacité britannique de combiner les compétences liées au contenu créatif avec l’excellence technologique, sans oublier les incitations financières séduisantes qui permettent de développer la filière.

Le salon d’innovation TechInvest ou le fonds de 33 millions de livres pour des projets innovants font partie de la stratégie du développement de l’intelligence artificielle britannique.

Pour aller plus loin :
Group 22iconlinkedin-logo (3)GroupGroup 17noun_518918twitter-logo-on-black-background (2)Shapeyoutube-play-button