Creative Start-up : que sont devenus les lauréats du 1er concours ?

Nos conseillers sont là pour vous en dire plus
Tanguy BRICOUT Conseiller incubation et accompagnement d'entreprises

Grand Hainaut

03 27 51 35 56 06 89 07 94 73

Un an après, où en sont les jeunes pousses lauréates de la première édition de Créative Start up ?

Accompagnés et soutenus par des prêts d’honneur, des expertises de haut niveau et une aide à la création et la faisabilité, la plupart des candidats ont rejoint l’incubateur de la Serre Numérique de Valenciennes.

Site analyzer. Déjà huit salariés pour la société spécialisée dans l’évaluation et l’optimisation des sites web. Dédiée aux grands comptes et aux entreprises, un bureau commercial a été ouvert aux Etats-Unis en Floride. Déjà plus de 400 000 clients satisfaits.

YS Interactive. Le jeu vidéo est toujours une aventure ! Luc Verdier se lance dans la création d’entreprises avec un projet original. La production de jeux d’aventure narratifs adaptant des oeuvres à succès. Roman, bande dessinée, série TV, cinéma,… les sources d’inspiration ne manquent pas. La fameuse BD de polar noir Black Sad est leur première réalisation.

Seize Degrées. Ou comment attirer le consommateur dans le point de vente et le mettre en scène dans le magasin, de l’entrée à sa sortie. Les scénarios concoctés sur mesure par la jeune équipe, s’appuient sur une technologie digitale pour améliorer l’expérience client en magasin. Configurateur 3D et défilé interactif sont au programme.

Key Uz. Cette agence de co-design mobilise les utilisateurs et clients potentiels d’un produit et collecte leurs réactions et avis. Objectif : identifier et imaginer de nouvelles utilisations donc de nouvelles opportunités. Le portefeuille de clients compte déjà des noms prestigieux de la grande distribution, mais aussi des PME et même des start-up. Aujourd’hui, elle emploie trois personnes.

 

Sound Grabber. Kim Giaou et Harry Knowlman, deux étudiants de l’ESSEC, qui ont créé leur boîte avant leur diplôme sont désormais installés à Valenciennes pour développer un logiciel qui repère les thèmes musicaux écoutés en temps réel sur les mobiles. Le genre d’application qui intéresse les géants des réseaux sociaux. Ils ont décroché le premier prix de Créative Start up.

Badam. Ou comment évaluer au mieux une création graphique, un logo une image. Spécialisée dans l’édition logiciel, Blue Badam propose de réduire la masse d’e-mails et d’optimiser le nombre de réunions. Les contributeurs notent et donnent leurs avis avant validation. Gain de temps et sécurisation des décisions.

Iron Equal. Un autre studio de création de jeux vidéo créé par cinq étudiants de SupInfoGame Rubika. Dans le domaine du divertissement pur ou celui du B to B industriel, Iron Equal travaille à la commande. Originalité garantie. La société a ainsi imaginé un serious game pour le fret ferroviaire : la fièvre du train de marchandises. Les jeux sont autofinancés et développés avant de trouver leur éditeur. D’autres jeux sont en gestation.

Passager 23. Pas de numérique pur et dur mais un jeu d’aventures grandeur nature avec cette start-up. Enfermé dans une pièce, vous avez une heure pour vous échapper. Rébus, énigmes et mystères au menu. C’est l’escale game, pour favoriser la cohésion des équipes ou simplement passer un bon moment. Mais le numérique est toujours à l’oeuvre ! La salle d’expérimentation est installée place d’Armes à Valenciennes.

Du 30 janvier au 18 mars 2018, la Serre Numérique et la CCI Grand Hainaut organisent le 3ème Créative Startup, un concours de création/développement d’entreprises innovantes !

Vous avez un projet de création d’entreprise dans le domaine de l’image et de la création numérique ? Vous dirigez une entreprise et vous développez un projet innovant ?

Pour aller plus loin :
Group 22iconlinkedin-logo (3)GroupGroup 17noun_518918twitter-logo-on-black-background (2)Shapeyoutube-play-button