Transmission, formation, international, trésorerie, … tout ce que la CCI fait pour vous

La CCI Hauts-de-France, présidée par Philippe Hourdain, a fait un bilan de mi-mandat pour l’équipe de 360 élus, tous chefs d’entreprises. Tour d’horizon des domaines d’expertise de la CCI.

 

Soutenir la trésorerie
des entreprises avec
Hauts-de-France Prévention

Développé en 2018 conjointement avec le Conseil Régional, le fonds Hauts-de-France prévention permet d’anticiper, de prévenir et de traiter les difficultés des entreprises à travers des avances remboursables, pour pallier aux difficultés de trésorerie. ‘Ce dispositif fonctionne très bien : doté initialement des 20 millions d’euros, nous avons aidé 60 entreprises pour un montant de 6 millions d’euros d’avance, ce sont 2000 emplois sauvés ou sauvegardés’, comptabilise le président de la CCI Hauts-de-France.

Accompagner
vers l’international
avec Team France Export

‘Nous sommes les premiers à avoir signé une convention pour la mise en place d’une task force, réunissant CCI International etBusiness France, en lien avec le Conseil Régional et les services de l’Etat’, note Philippe Hourdain. Cette équipe spécialisée apporte son expertise en matière d’export et de conquête des marchés à l’international à près de 6000 entreprises. Les exportateurs peuvent bénéficier du compte individuel export plafonné à 10 000 euros.

Préparer
au Brexit

A travers des réunions ultra concrètes via la Team France Export, les chefs d’entreprise peuvent se munir des meilleures armes pour affronter la sortie du Royaume-Uni de l’union européenne. Témoignages, intervention d’experts du domaine, explication concrète des formalités à accomplir, opportunités à saisir, le Channel Hub ne manque jamais une occasion d’accompagner les exportateurs de la région à faire face à cet inéluctable Brexit.

 

Lutter contre la désertification
commerciale
des centres-villes

‘L’ADN de la CCI est de développer le commerce : sous l’impulsion de Didier Rizzo, président de la commission régionale commerce, nous avons expérimenté de manière très convaincante la mise en place d’une « market place » à Valenciennes » qui a vocation à être déployée sur d’autres villes. La CCI a également répondu à l’appel à projet du Conseil Régional « Redynamisons nos centres-villes et centre-bourgs », pour accompagner 114 communes prioritaires.’

La CCI propose également depuis deux ans des études de flux de consommation à destination des collectivités et des porteurs de projet pour les aider dans leur projet d’implantation.

Devenir un incontournable
de la formation professionnelle

La CCI Hauts-de-France est le 2ème opérateur de la formation au plan régional derrière l’Education Nationale ! ‘Nous cultivons une grande ambition pour cette activité car nous formons déjà 30 000 personnes chaque année dans nos 14 organismes. Nous y employons 400 salariés et quelques 1500 vacataires, nous réalisons plus de 53 millions d’euros de chiffre d’affaires’, souligne Philippe Hourdain.

‘En partenariat avec YnCrea Hauts-de-France (ex Groupe HEI ISA ISEN), nous allons créer un campus formation qui va réunir les quatre écoles consulaires de la métropole (CPLE, EGC, Cepreco, CEPI) dans un bâtiment de 8000 à 12 000 m2. Ce projet commun va nous permettre de créer des synergies fortes en matière de formation et d’innovation pédagogique’. Le nouveau campus proposera à la fois de la formation initiale, continue, et à destination des demandeurs d’emplois. Plusieurs pistes sérieuses sont à l’étude. La formation pourrait se renforcer notamment sur les aspects logistique et supply chain, industrie du futur.

Accompagner
la transmission d’entreprises

‘C’est un enjeu majeur pour les prochaines années’, annonce Philippe Hourdain. En effet, 30 600 entreprises vont être concernées par le départ en retraite de leurs dirigeants, sachant que 94% de ces entreprises comptent moins de 10 salariés.

La CCI Hauts-de-France accompagne déjà cédants et repreneurs potentiels sur près de 1000 projets par an : elle va passer à la vitesse supérieure pour créer un service renforcé CCI Transmission.

 Soutenir
l’industrie

‘Nous menons des actions très concrètes avec des programmes comme le nucléaire civil avec Nucléi ou les filières aéronautiques afin de leur permettre de tirer profit des opportunités de marchés et de créer des emplois’, a souligné François Lavallée, premier vice-président de la CCI Hauts-de-France et président de la CCI Littoral Hauts-de-France. La CCI a prévu de faire paraître plusieurs études : l’automobile en septembre, le nucléaire, l’aéronautique et le luxe d’ici la fin de l’année. En juillet dernier, à Dunkerque, de grands industriels ont signé le manifeste « CO2, entreprises et territoires », s’engageant ainsi à innover, expérimenter, travailler collectivement pour réduire les émissions de CO2 tout en continuant à produire localement.

Etre acteur de la transition
énergétique avec Rev3

‘Il y a plus d’un an avec Xavier Bertrand, président du Conseil Régional des Hauts-de-France, nous avons rassemblé les équipes dédiées du Conseil Régional et de la CCI, au siège de la CCI de région. Là encore, c’est une première en France’, a rappelé Philippe Hourdain qui n’a pas manqué de saluer l’idée prémonitoire de son prédécesseur Philippe Vasseur.

La CCI a lancé son premier parcours ‘accélérateur rev3 jeunes pousses’ à Douai en novembre 2017. ‘Depuis nous avons déjà accompagné 40 entreprises dans nos promotions jeunes pousses et croissance d’Arras, de Lille et de Dunkerque’. 4 nouveaux parcours vont bientôt voir le jour : Calais, Lens-Liévin, Douai et Saint-Quentin.

 

Accompagner la création d’entreprise

Interlocuteur privilégié des créateurs d’entreprise avec des fomations comme ‘5 jours pour entreprendre’, les CCI accompagnent les entrepreneurs en phase de création, lancement puis dans leur développement.

‘Les entreprises doivent faire face à la transformation de leurs modèles économiques, aux enjeux du numérique et du digital dans le business mais aussi au développement durable’, a rappelé Philippe Hourdain. En 2018, plus de 4 500 entrepreneurs ont été accompagnés individuellement par les équipes de la CCI Hauts-de-France.

Défendre la mobilité et combattre la thrombose routière

‘Je continuerai à faire de la question de la mobilité un enjeu majeur pour cette seconde partie de la mandature, comme je l’ai fait depuis tant d’années’, a affirmé Philippe Hourdain. ‘De ce point de vue, je m’interroge comme d’autres sur le devenir du Canal Seine Nord Europe dont je défends, depuis le premier jour, la réalisation. J’ai à ce titre demandé la réalisation d’une étude sur les opportunités et les actions à mener pour la réussite du Canal, en partenariat avec le Gérif, étude qui sera diffusée le 25 septembre’

‘Nous devons également créer un écosystème afin de résoudre les problèmes de thrombose routière dans la métropole, en y associant tous les territoires : c’est pourquoi j’ai commandé une étude approfondie à propos de la liaison Supraways Lille-Aéroport en 7 minutes’.

Faire aboutir le projet Lil’Aéroparc

Lil’ Aéroparc, parc d’activité nouvelle génération prévu à Lesquin, ambitionne de devenir une référence dans les domaines économique et écologique. ‘Comme nous sommes à la frontière du champ captant, nous allons formuler des propositions originales et vertueuses pour protéger la ressource en eau : Lil’Aéroparc doit se faire, il n’aura pas la même forme qu’initialement mais il se réalisera‘, a affirmé le président de la CCI Hauts-de-France.

Group 22iconlinkedin-logo (3)GroupGroup 17noun_518918twitter-logo-on-black-background (2)Shapeyoutube-play-button