Comment tirer partie d’un réseau business ou d’un club affaires ?

Bâtir une stratégie de réseaux ne s’improvise pas : il faut savoir mêler empathie, confiance, partage d’informations, savoir-faire et aussi renvoi d’ascenseur.

Trouver un interlocuteur avec une vision large

La CCI constitue naturellement une porte d’entrée pour un chef d’entreprise aspirant à intégrer un club ou un réseau de business : elle pourra l’orienter vers le club qui répondra précisément à ses attentes (développer son business, s’informer sur l’actualité du territoire, rompre l’isolement et trouver de l’entraide, se retrouver autour d’une passion, etc.).

A quoi ça sert
A quoi ça sert

Evaluer le temps

En moyenne, un club se réunit au moins une fois par mois, pour un déjeuner ou une soirée (ça n’est jamais le matin, jamais l’après-midi). Si le chef d’entreprise intègre le conseil d’administration ou devient membre du bureau, il peut alors rajouter au moins une autre réunion mensuelle.  A ces évènements récurrents, vous pouvez également être amené à participer aux opérations interclubs.
Si on s’engage dans un club, il faut être certain de pouvoir être fidèle aux rendez-vous et de participer régulièrement aux évènements. Sans présence de convivialité à ces rencontres, le chef d’entreprise ne pourra pas développer d’empathie, de réseau et encore moins de business.

Prévoir le budget

Le prix de l’adhésion à un club est très variable : les tarifs vont de 150 à plus de 2 000 € par an. Il faut toujours se rappeler que c’est un investissement, au même titre qu’une page de publicité ou une campagne téléphonique.

A quoi ça sert

De l’utilité des ‘liens faibles’

'Un réseau permet de développer ce que l’on appelle des 'liens faibles', à savoir entrer en contact avec des personnes que vous n’auriez jamais rencontrées sans démarche pro-active', explique Thierry LOWYS, Responsable réseaux & filières CCI Artois.

Les liens qui unissent les personnes reposent selon lui sur 4 critères :

  1. la fréquence (on consacre naturellement plus de temps à un lien fort),
  2. l’intimité (presque inexistante avec un lien faible),
  3. l’émotion (empathie caractéristique des liens forts),
  4. la réciprocité des services rendus (plus élevée dans un lien fort).

La force des liens faibles a été établie par le sociologue américain Marc Garnovetter en 1973. Il démontre que les liens faibles sont beaucoup plus utiles que les liens forts, car ils permettent de ‘jeter des ponts’ entre des acteurs isolés, ce qui permet d’aller directement vers l’information stratégique, notamment en nous ouvrant d’autres horizons.

Contactez-nous Nous sommes là pour vous
Thierry Lowys Responsable Réseaux et filières Contacter par email
Sandra Faggioni Chargée de développement Réseaux, Partenariats et Evénements Contacter par email
Bérangère Leroy Contacter par email
Agathe Sainfel Contacter par email

Ces événements pourraient vous intéresser

Club Prévention : les prochains rendez-vous

14h00 - 17h00
Coquelles
Voir

Forum des clubs d’entreprises de l’Artois/Douaisis [ANNULE]

19h00 - 23h00
Saint-Laurent-Blangy
Voir

Découvrez aussi ces solutions

Club PECO – CEI

Un réseau d'entreprises régionales partageant le même intérêt pour les Pays d'Europe Centrale et Orientale (PECO) - Communauté des Etats ...

Découvrez cette solution

Le club by World Trade Center

Partagez et profitez des conseils de vos pairs pour booster votre développement international grâce au networking.

Découvrez cette solution

Animation de clubs et mise en relation

Les réseaux sont un excellent moyen pour développer vos courants d'affaires de proximité, partager vos expériences, vous faire connaitre, et ...

Découvrez cette solution

A lire également

Réseau RH
international

Comment les clubs et réseaux peuvent renforcer une stratégie de développement à l’international ?

Témoignage de Gatien Dusaussoy, 'general manager' chez Flanquart, entré au WTC il y a plusieurs années, attiré par ce réseau ...

réseaux - clubs

La force des réseaux business dans le Grand-Hainaut

La CCI Grand Hainaut a toujours joué un rôle de facilitateur d’affaires et fédérateur de réseaux : acteur clef depuis ...

Emmanuelle Duez
réseaux - clubs

[PAROLE D’EXPERT] A quoi devra ressembler le management de demain ?

Experte en management intergénérationnel, Emmanuel Duez nous livre sa vision de l'entreprise, et du management, de demain.