Soldes et adwords : maximiser ses ventes pendant les soldes grâce au référencement payant

Nos conseillers sont là pour vous en dire plus
Julie Marsol Conseillère numérique

Artois

03 21 23 84 70 06 15 91 39 78
Yann Moreira Chargé de Mission Numérique

Aisne

03 23 06 02 26
François Pottiez Conseiller - Transition numérique et stratégie digitale

Grand Hainaut

03 27 51 32 04 06 07 97 76 95
Rachel Vasseur Responsable de projets Economie Numérique

Grand Lille

03 20 63 78 50
Stéphane Watré Conseiller développement entreprise - Performance Digitale

Littoral Hauts-de-France

03 21 46 00 00

76% des Français ont participé aux soldes d’été en 2017. Un tiers ont effectué des achats sur le web. Si le panier moyen est de 199 euros par personne, on constate aussi et surtout que les ¾ des internautes utilisent internet avant ou pendant leurs achats. Difficile donc pour un commerçant de passer à côté d’une présence sur le web !

 

antoine moretti LEMON INTERACTIVE

Lemon Interactive est une agence lilloise, spécialisée dans la création de sites internet e-business mais aussi la formation et l’accompagnement. En tant que Google Partner, certains de ses salariés sont en connexion directe avec le moteur de recherche Google.

Il faut réussir à être présent au bon endroit, au bon moment et avec le bon produit et au bon prix‘, note Antoine Moretti, traffic manager de cette même agence.

Commencer par les liens sponsorisés

Ce sont ces liens siglés par le logo «annonce» qui apparaît dans les résultats de recherche de Google, avant les résultats payants. Les annonceurs ont payé, à travers un système d’enchères, pour que ces annonces apparaissent quand l’internaute a recherché un ou des mots-clefs.

Premier réflexe à avoir : cibler des requêtes avec le mot solde, c’est-à-dire ajouter le mot solde dans ses annonces ‘sans cibler pour autant le mot-clef ‘solde’ tout seul : par exemple, au lieu de cibler trench femme, on va cibler ‘trench femme soldes’. On rajoute le mot clef solde à la requête ciblée‘, poursuit le trafic manager.

Enrichir au maximum ses annonces avec la notion de lieu, de prix ou d’extraits de site peut s’avérer payant. Mettre des comptes à rebours dans les annonces également, avec une extension de la fonction chronomètre gérée par Google.

Ajuster le ciblage sur d'autres critères

On peut afficher les liens sponsorisés en fonction :

  • de l’implantation géographique (10 kilomètres autour de ma boutique par exemple),
  • du type d’appareil utilisé (smartphone, tablette, ordinateur) ou encore en fonction des heures de la journée, avec un calendrier prédéfini.

Pour les annonceurs avec un petit budget, il est possible de dépenser son budget entre 8h et 10h le matin ou la nuit, ce sont des périodes moins demandées‘.

Le trafic manager souligne qu’il est important de faire ce que l’on appelle du ‘retargeting’, c’est-à-dire cibler les internautes qui sont déjà venus sur le site avec un message dédié qui s’affiche à d’autres endroits des pages ouvertes.

Cela permet à la marque d’être toujours présente, même si le client ne clique pas forcément, on reste dans son esprit. Et surtout, l’internaute peut cliquer sur la bannière s’il s’est décidé à acheter, sans forcément avoir à retrouver la page précédemment visitée‘.

 

 

Pour aller plus loin :
Group 22iconlinkedin-logo (3)GroupGroup 17noun_518918twitter-logo-on-black-background (2)Shapeyoutube-play-button