Semaine de la mobilité : les bonnes pratiques des entreprises

Nos experts sont là pour vous en dire plus
Houda ADALBERON-MAJDOUB Aménagement du territoire et mobilité

Grand Lille

03 20 63 78 21

Du 17 au 22 septembre, c’est la semaine européenne de la mobilité. Objectif : faire prendre conscience à chacun de l’impact de nos modes de déplacements quotidiens sur l’environnement. Les entreprises ont évidemment un rôle moteur à jouer dans ce processus. Télétravail, covoiturage, modes doux, etc. : et si vous piquiez les bonnes idées ? 

 

Ankamaspécialiste des jeux vidéos, possède quatre sites de travail dans un périmètre de 2 kilomètres. Le siège de l’entreprise, situé à Roubaix, est accessible via le métro, le train, le vélo via la station V’Lille voire même… la voie d’eau. En effet, l’année dernière, dans le cadre du Challenge de la mobilité organisé par la CCI de région Hauts-de-France, certains salariés étaient symboliquement venus en paddle sur le canal de Roubaix !

Pour faciliter la mobilité douce de ses salariés, l’entreprise a également mis en place un garage à vélos sécurisé, des bornes de recharges pour voitures électriques, des douches et un vestiaire pour les vélotaffeurs (ceux qui ont choisi de se déplacer à vélo pour aller travailler).

Du point de vue de l’organisation du travail, Ankama a mis en place le télétravail de façon ponctuelle ou partielle, sachant que cinq personnes travaillent chez elles à temps complet. Pour donner vie à ce projet de responsabilité sociale et environnementale, des salariés volontaires sont impliqués aux côtés du CHSCT (comité d’hygiène, de sécurité et des conditions de travail). L’opération est épaulée par un bureau d’études techniques spécialisé (Explorateurs de transition) et animée par un facilitateur de mobilité (Le Grand Huit).

Damartex Group et Idkids Community sont deux entreprises voisines installées à Roubaix. Elles ont profité du Challenge de la mobilité pour créer des liens, à commencer par la naissance d’une communauté sur la plate-forme www.passpasscovoiturage.fr : l’animation de cette action visait à inciter près de 700 personnes à devenir covoitureurs ou covoiturés !

Les deux entreprises ont également organisé une balade à vélo inter-entreprises, grâce au soutien de la mairie de Roubaix, de l’ADAV (Association droit au vélo) et de Kéolis (exploitant de transport sur la métropole lilloise). En complément, ont été proposés des ateliers « remise en selle-sécurité à deux roues », « réparation vélo » ou « vélo électrique ».

En parallèle, Damartex et IDKids  échangent régulièrement sur leurs bonnes pratiques « mobilité » et sur leurs « Plan de Déplacement Entreprise » respectifs. Plusieurs documents ont été co-écrits : un questionnaire « état des lieux » mobilité collaborateurs, un kit « accessibilité » (comment se rendre à notre adresse, selon le mode de transport… ) ou encore une notice « covoiturage ».

Ingram Micro France, installé dans la zone du CRT de Lesquin, a mis en place un ambitieux plan de déplacement en entreprise (obligatoire pour les entreprises de plus de 100 salariés depuis le 1er janvier 2018). Pour l’entreprise, le PDE, loin d’être une contrainte, « a été appréhendé comme une opportunité de formaliser une volonté d’entreprise, énoncée au niveau mondial et relayée au niveau local. Participer à l’effort commun pour améliorer la qualité de l’air était et est toujours une évidence ». La mise en place du plan de déplacement visait non seulement à fidéliser ses talents mais également de pallier aux difficultés de recrutements : l’entreprise encourage le travail nomade en télétravail, a mis en place des abris vélos et des douches ainsi que des bornes de rechargement de véhicule électriques sur le parking. Les salles ont été équipées de matériel de visioconférences. Le restaurant d’entreprise a été maintenu.

Le centre hospitalier de Valenciennes dispose de places réservées aux voitures transportant au moins 3 covoitureurs. L’établissement a mis en place des primes pour l’achat d’un vélo.

Alstom, grosse société de transport ferroviaire avec plus de 1100 salariés à Petite-Forêt près de Valenciennes, a proposé une alternative à la voiture en créant un fichier interne de covoiturage et en s’inscrivant à la plate-forme Pass Pass mise en place par le conseil régional des Hauts-de-France.

OVH, un des leaders mondiaux de l’hébergement, a mis en place une navette avec un mini-bus électrique entre la station Eurotéléport de Roubaix et son siège rue Kellerman, avec la collaboration de Transpole.

Norpac – Bouygues Bâtiment Nord Est, implanté à un quart d’heure à pied de la station de métro 4 cantons, a demandé à Transpole d’implanter une station de V’Lille à proximité.

La Direction régionale de l’environnement, de l’aménagement et du logement (DREAL) souhaite instaurer 10 % de son activité en télétravail.

 

Pour aller plus loin :
Group 22iconlinkedin-logo (3)GroupGroup 17noun_518918twitter-logo-on-black-background (2)Shapeyoutube-play-button