Scierie Alglave : comment surmonter des difficultés de trésorerie ?

Installée depuis trois générations à Lillers près de Béthune, la scierie Alglave a construit fin 2017 un nouveau bâtiment de 2 200 m² pour se lancer dans la fabrication de bois lamellé-collé. Malheureusement, rien ne se déroule comme prévu et le besoin en fonds de roulement se révèle trop juste. Heureusement, l’entreprise a pu passer ce cap difficile en se faisant accompagner…

Se diversifier dans le lamellé-collé pour répondre à de nouveaux besoins

Si le cœur de métier historique de l’entreprise est de vendre des essences transformées aux grossistes ou aux artisans, en 2017, les deux frères associés – Frédéric et Christophe Alglave – ont souhaité diversifier l’activité de la menuiserie afin de pouvoir répondre à de nouveaux besoins exprimés par leurs clients : le bois lamellé-collé, en l’occurence en utilisant du chêne, du hètre, du frène et du peuplier issus des Hauts-de-France. Le lamellé-collé est une technique de plus en plus prisée pour la menuiserie, les fenêtres, les bâtis de portes mais aussi dans les ossatures bois pour les constructions de maison. Les conditions pour mettre en oeuvre cette nouvelle activité : un investissement d’un million et demi d’euros dans un nouveau bâtiment de 2 200 m2 et ainsi que dans du matériel permettant d’usiner des dents dans le bois afin de pouvoir encastrer des morceaux entre eux. Le soutien de la BPI et de plusieurs partenaires financiers permit de boucler le projet. L’activité semblait être sur de bons rails…

Sauf que la trésorerie n’a pas suivi…

La procédure de certification de ce lamellé-collé a mis plus de temps que prévu : 6 mois exactement pour les fenêtres et 2 ans pour l’ossature ! « Il a fallu réaliser tout une série d’audits, avec l’envoi de multiples échantillons à un laboratoire, qui a analysé le collage du bois : si les colles sont certifiées pour le résineux (comme le sapin), elles ne sont pas homologuées pour le peuplier régional que nous utilisons. Nous n’avons pas pu compter sur les fabricants de colles pour nous aider car nous ne consommons pas assez de leurs produits. Nous avons dû nous débrouiller tous seuls », explique Frédéric Alglave.

Et ces retards ont plombé la trésorerie de l’entreprise… au point de la mettre en péril. « Le conseiller en financement CCI, Djibril Diaw, a alors mobilisé ses relations et nous a proposé deux leviers pour nous en sortir : Hauts-de-France Prévention qui nous a accordé un prêt de 70 000 euros et Artois Investissement qui nous a également prêté 60 000 euros, ces sommes permettant d’obtenir des financements bancaires complémentaires », se souvient Frédéric Alglave. Ces apports ont en effet produit un effet « levier » en permettant à l’entreprise de recourir au business angel spécialisé dans le bois, Forinvest, à hauteur de 180 000 euros.

L’ensemble de ces sommes ont permis d’acheter la matière première, de former pendant deux ans les 7 salariés recrutés pour assurer cette nouvelle production. « Nous avons pu ainsi faire grossir notre chiffre d’affaires tout doucement. Nous sommes partis à la quête de contrats en Belgique et dans la région. Et nous avons de sérieuses pistes qui pourraient se concrétiser dès cette année. »

La scierie Alglave, une entreprise familiale depuis 3 générations

Le nouvel atelier pour le lamellé-collé

Une équipe de conseillers experts en financement des entreprises

Votre entreprise se développe et vous avez besoin de financements pour investir dans un nouveau process, une innovation, un nouveau bâtiment, … : prêt bancaire, avance remboursable, apport en fonds propres, subvention, … ? Vous êtes confronté(e) à des difficultés conjoncturelles et vous avez besoin d’être soutenu(e) financièrement pour passer ce cap difficile ? Contactez votre conseiller de proximité pour un 1er entretien en toute confidentialité.

Contactez-nous Nous sommes là pour vous
Christian Pollet Contacter par email
Djibril Diaw Conseiller en financement Contacter par email
Guillaume Fournier Contacter par email
François Lemaitre Contacter par email

A lire également

finance

Comment cette PME a pu obtenir des subventions pour acheter un robot 

Philipe Dupire, à la tête de la PME Héphaïs spécialisée dans la réparation par soudure de pièces d’usures, n'imaginait pas ...

finance

Loyers des TPE-PME impactées par la crise : comment toucher les aides financières ?

Nouvelle aide aux commerces faisant l’objet d’une fermeture administrative totale, en novembre 2020, avec prise en charge de 50% du ...

finance

Indépendants et auto-entrepreneurs : l’URSSAF peut vous verser jusqu’à 1000 euros

Cette prime spéciale Covid-19 de 1000 euros pour les indépendants et de 500 euros pour les auto-entrepreneurs, est à demander ...

Découvrez aussi ces solutions

Booster gestion

Pour vous aider à rebondir, le programme régional Booster TPE vous permet de bénéficier de solutions pratiques et rapides à ...

Découvrez cette solution

Recherche de financement

Un accompagnement précieux par des conseillers qui sauront vous orienter vers les solutions de financement les mieux adaptées à votre ...

Découvrez cette solution

Hauts-de-France Prévention

Un fonds de financement qui permet aux entreprises de faire face à des difficultés conjoncturelles et à leur dirigeant de ...

Découvrez cette solution