Réforme des OPCO (ex OPCA) : kesaco ?

REFORME OPCO : KESACO

C’est quoi un OPCO (OPérateur de COmpétences) ?

Ce sont les anciens OPCA (Organisme Paritaire Collecteur Agréé) qui étaient chargés de collecter les obligations financières des entreprises pour la formation professionnelle.

Désormais, les OPCO ont pour principale mission d’accompagner les entreprises, surtout les plus petites.

Quelles sont leurs missions ?

 Les OPCO assurent :

➡️ le financement des contrats d’apprentissage et de professionnalisation,

➡️ l’appui technique aux branches professionnelles pour construire les certifications professionnelles,  établir la gestion de l’emploi et des compétences en fonction des branches et déterminer les niveaux de prise en charge des contrats d’apprentissage et des contrats de professionnalisation,

➡️ l’accompagnement des petites et moyennes entreprises pour définir leurs besoins en formation,

➡️ l’information des salariés concernant la formation professionnelle,

➡️ la promotion des modalités de formation auprès des entreprises.

A qui dois-je m’adresser pour la formation professionnelle ?

Il existe désormais 11 opérateurs de compétences, agréé par le ministère du travail :

  1. Opco Commerce (vente, négoce, commerce de détail, commerce de gros…)
  2. Atlas (assurances, banques, finances)
  3. Santé (hospitalisation, établissements médico-sociaux…)
  4. AFDAS (presse, édition, cinéma, casino, musique, spectacle vivant, sport, tourisme, radio, audiovisuel, télécommunication…)
  5. Cohésion sociale (centres socio-culturels, animation, insertion, Pôle emploi, régie de quartier, HLM,…)
  6. Entreprises de proximité (artisanat, professions libérales…)
  7. Entreprises et salariés des services à forte intensité de main-d’œuvre (chaînes de restaurants, portage salariale, enseignement privé, restauration rapide, activité du déchet, travail temporaire…)
  8. OCAPIAT (les entreprises et exploitations agricoles, les acteurs du territoire et les entreprises du secteur alimentaire…)
  9. OPCO 2i (industrie, métallurgie, textile…)
  10. Construction (bâtiment, travaux publics)
  11. Mobilité (ferroviaire, maritime, automobile, transport de voyageur, tourisme…)

Comment s’y retrouver par rapport aux anciens OPCA ?

Les anciens OPCA assurent la continuité de service le temps de la transition. Il suffit donc de consulter le site de son ancien OPCA pour obtenir les renseignements nécessaires.

Est-ce que cela change mes droits à la formation et mon CPF (compte personnel de formation) ?

Depuis le 1er janvier 2019, les CPF des salariés sont crédités en euros et non plus en heures, à raison de 500 €/an, plafonnés à 5 000 € (hormis pour les moins qualifiés qui peuvent prétendre à 800 €/an, plafonnés à 8 000 €). Les fourchettes de prise en charge diffèrent d’une branche à l’autre.

Des abondements peuvent être mis en place par l’employeur, l’OPCO, les conseils régionaux voire même Pôle Emploi. Renseignez-vous auprès de Formation CCI Hauts-de-France.

Group 22iconlinkedin-logo (3)GroupGroup 17noun_518918twitter-logo-on-black-background (2)Shapeyoutube-play-button