Recrutement : comment recruter les jeunes générations et les fidéliser ? 

Votre entreprise rencontre des difficultés à recruter des jeunes et surtout à les fidéliser ? Recruter la jeune génération ne s’improvise pas. Il est important de tenir compte des différents besoins et motivations des jeunes lors de l’élaboration des stratégies de recrutement. 

Aujourd’hui, c’est plus que jamais à l’entreprise de montrer ses meilleurs atouts… Quitte à voir très vite les nouvelles recrues déguerpir. La CCI Hauts-de-France vous distille quelques bonnes pratiques pour séduire la nouvelle génération, en misant sur ses convictions, sa soif d’apprentissage et de nouveauté et surtout, la quête de sens au travail.  

Comprendre les jeunes générations 

Génération X, Y, Z…, une entreprise doit d’abord apprendre à décoder les besoins des différentes générations. La génération Y, les « millenials », est née dans les années 80 et a connu la crise économique. La génération Z, les « centennials », entre les années 90 et 2000, sont nés avec internet : le numérique n’a aucun secret pour eux, ils sont « digital natives ». Pour ces deux générations, le bien-être au travail est primordial : d’où l’importance d’innover en adoptant de nouvelles formes de management.

Casser les codes du recrutement  

Exit la candidature traditionnelle et le traditionnel CV. Il est temps de mettre en place une stratégie ressources humaines davantage basée sur le repérage des soft skills. Autrement dit, le recrutement sans CV, en retirant notamment le critère du diplôme des offres d’emplois . C’est désormais l’expérience qui prime, le savoir-être, la personnalité. Il faut également apprendre à apprécier les parcours atypiques et les profils entrepreneuriaux ! Il existe de nombreuses nouvelles méthodes de recrutement, avec des jeux concours, des quizzs, des tests d’habileté… C’est avant tout la personnalité et la motivation qu’il faut appréhender.

Multiplier les canaux de sourcing   

Il n’y pas que l’annonce sur Pôle Emploi… Désormais, les réseaux sociaux comme Tik Tok, ou le Métavers, peuvent également être une très bonne occasion de diversifier ses sources de candidatures, avec également une approche marketing adaptée au digital. En tant qu’accompagnateur des entreprises sur le volet Ressources humaines, la CCI Hauts-de-France peut vous aider à définir une stratégie de recrutement digital, de diversifier les techniques de sourcing et d’approches de candidats, en fonction de votre domaine d’activité. 

Améliorer l’expérience candidat pour les jeunes talents  

C’est assez incroyable mais saviez-vous que 82 % des 18-25 ans ont déjà renoncé à postuler à une offre d’emploi alors même que cette dernière les intéressait (résultat d’une étude JobTeaser & Maki People – avril 2023). Sur certaines applis de recrutement de dernière génération, les jeunes n’ont plus qu’à swiper pour trouver un job, après avoir simplement importé leur profil LinkedIn ! L’entreprise doit aussi être très réactive sur les délais de réponse et aussi le processus de recrutement.  

Fidéliser ses nouvelles recrues : les clés du succès 

Le recrutement ne s’arrête pas une fois le contrat d’embauche signé, loin de là ! Une fois le nouvel arrivant séduit, il va falloir déployer de nouvelles stratégies pour le fidéliser et faire en sorte qu’il se trouve bien dans son nouvel environnement de travail. Les parcours d’intégration, avec accueil du nouveau collaborateur, kit de bienvenue, immersion dans chaque service, organisation d’afterworks voire même parrainage, ont un rôle à jouer. C’est là qu’interviennent les notions de communication interpersonnelle, d’écoute active, de livret d’accueil et de formation, etc. Lafo Formation vous propose, par exemple, la formation de tuteur, pour former l’un de vos collaborateurs à accueillir les nouvelles recrues.  

Créer une marque employeur attrayante pour les jeunes 

La génération Z étant naturellement engagée dans des valeurs, elle se reconnait d’autant plus dans des activités ayant du sens pour elle. C’est dans ce cadre qu’intervient la marque employeur, qui met en exergue à la fois le pourquoi de votre activité mais aussi le comment, en accord avec tous les défis environnementaux du XXIe siècle. Selon le cabinet de recrutement Michael Page, 77% des jeunes de 18 à 34 ans souhaitent impérativement travailler dans une entreprise éthique. Honnêteté, authenticité, transparence et confiance seront vos meilleurs atouts ! 

Miser sur la flexibilité au travail pour attirer 

Si la question du télétravail ne se pose plus, le travail en remote (travailler depuis l’étranger) peut permettre d’attirer et de garder des jeunes au sein de vos effectifs. Mais la flexibilité ne porte pas uniquement sur le travail à distance, il s’agit aussi d’accorder la possibilité d’organiser son travail seul, quitte à décaler des horaires, voire même d’instaurer le droit à la déconnexion, pour respecter au maximum l’équilibre vie privée-vie professionnelle. Ce n’est pas parce qu’on reste le plus longtemps au bureau qu’on est le plus efficace !

Mettre en avant la qualité de vie au travail  

Horaires adaptés, réfrigérateurs connectés avec des produits locaux, corbeilles de fruits provenant de circuits courts, environnement de travail moderne et confortable, ergonomie des postes de travail évitant notamment le port de charges lourdes, fluidification des process internes pour éviter les gestes répétitifs ou les déplacements inutiles, etc. Il existe tout un tas de petites ou de grandes actions pour rendre le quotidien au travail plus agréable… et pour éviter le turn over ! 

Aborder la question du salaire

Si la génération Z reste engagée, elle n’en oublie pas pour autant les prétentions salariales. D’où l’importance de mentionner la fourchette de salaire dès l’offre d’emploi. La majeure partie des jeunes sur le marché du travail recherchent en priorité un bon salaire car ils sont bien évidemment préoccupés par l’inflation.

Une étude de Fiverr, une plateforme de free-lances, a conclu que 51% des jeunes français considèrent qu’être « à l’aise financièrement » est la principale ambition de leur carrière professionnelle devant la possibilité de pouvoir voyager pour le travail ou de travailler depuis n’importe où (31%) et même de créer sa propre entreprise (26%)  / 7.000 personnes interrogées au Royaume-Uni, France, Allemagne, Pays-Bas et Etats-Unis). L’argent reste le moteur d’autant qu’il existe désormais différents dispositifs non ou peu soumis aux charges, comme l’intéressement, la participation et les primes de partage de la valeur, dites « primes Macron ». La transparence des salaires et l’égalité salariale pèsent aussi dans la balance !

Etre une entreprise « parent friendly »  

De plus en plus d’entreprises constatent que les femmes entrées à 25 ans après leurs études, décident de changer d’entreprise à l’approche de la trentaine et de leurs projets de maternité. Pour retenir les futures mamans, certaines entreprises vont proposer d’allonger le congé maternité par exemple ou proposer des aménagements à temps partiel lors de la reprise. Les entreprises peuvent également proposer des services facilitateurs au quotidien, comme la garde d’enfants, des places en crèche, quand ce n’est pas une crèche dans l’entreprise ou inter-entreprise. Certaines vont même jusqu’à organiser des « kids days » pour faire découvrir à leur progéniture leur univers de travail.

Vous êtes, vous aussi, confrontés à des problèmes de recrutement, de fidélisation, à une crise de talents au sein de votre entreprise ?

Les CCI Hauts-de-France, partenaires de toutes celles et ceux qui veulent entreprendre, peuvent vous aider à mieux cerner les enjeux mais aussi à motiver vos équipes, avec des outils et solutions pensés sur-mesure pour votre activité.

Laisser un avis

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Vous autorisez la CCI à publier, reproduire, utiliser votre avis dans le cadre de sa communication.

Contactez-nous Contactez-nous
Dorothée Delerue Coordinatrice régionale, ligne métier Ressources Humaines Contacter par email
Karima Bercet Conseillère RH Contacter par email
Valérie Mendel Conseillère RH Contacter par email
Isabelle Moro Conseillère RH Contacter par email
Paméla Afonso Conseillère RH & Conduite du changement Contacter par email
Alexandre Longuet Conseiller RH Contacter par email
François Deltour Conseiller entreprises développement RH Contacter par email
Connie Lion Conseillère RH Contacter par email

A lire également

compétences RH - emploi

Le manager : levier indispensable de la marque employeur 

Il ne suffit pas d’avoir juste une belle image de marque. Les managers ont aujourd’hui un rôle clé à jouer ...

compétences RH - emploi

Picarbure passe à la vitesse supérieure grâce à ARDAN

La PME Picarbure de Crévecoeur-le-Grand a recruté et formé le bon profil grâce au dispositif ARDAN.  Développement en perspective !

compétences RH - emploi

Comment la RSE peut-elle faciliter le recrutement ?  

Élément de marque employeur insoupçonné, la RSE a beaucoup plus d'effets sur l'attraction de candidats.  Comment booster vos recrutements grâce ...

Ces événements pourraient vous intéresser

[Masterclass] Recrutement : votre e-reputation sous haute surveillance !

12h00 - 12h45
Voir

Atelier RH : délais et formes des procédures URSSAF

09h00 - 11h00
Arras
Voir

Découvrez aussi ces solutions

Booster Ressources Humaines

Le programme régional Booster TPE vous permet de bénéficier de solutions pratiques et rapides, adaptées à votre situation. D'une valeur ...

Découvrez cette solution

Conseil en Ressources Humaines « à la carte »

Une prestation d’accompagnement RH "à la carte" afin de mettre en adéquation vos enjeux humains, organisationnels et économiques.

Découvrez cette solution

Conseil en Ressources Humaines spécial « mutations »

Une prestation de conseil en Ressources Humaines pour optimiser votre organisation, votre management, vos relations avec vos salariés, et vous ...

Découvrez cette solution