Quelle situation économique et financière des entreprises en Hauts-de-France ?

L’année 2019 est marquée par une croissance de l’activité moins dynamique que prévu, tout en conservant une rentabilité solide. Pour l’année 2020, les indicateurs d’activité demeurent orientés positivement avec quelques points de vigilance selon les secteurs.

Au cœur des préoccupations de tous les secteurs, reste l’emploi.  Quelles perspectives pour 2020 ? 

18% des dirigeants projettent des embauches pour cette année. Cette part atteint 38% dans l’industrie et 37% dans le transport logistique. Elle est également élevée dans les services aux entreprises et le commerce interentreprises avec près d’une entreprise sur 4 qui déclare envisager des recrutements.

Les difficultés de recrutement restent élevées : 43 % des dirigeants déclarent être concernés par les difficultés de recrutement, qualifiées de «fortes» pour 64% d’entre eux, notamment dans le BTP où le caractère « fort » des difficultés de recrutement concerne 87% des répondants. 

Bilan 2019 & Perspectives 2020

Dans le cadre des Rencontres régionales de l’économie, la CCI de région Hauts-de-France, la Banque de France, la Chambre d’agriculture et la Chambre de métiers et de l’artisanat se sont associées pour présenter un panorama complet de la situation économique régionale. 

Points de vue sur la situation économique des entreprises en Hauts-de-France

 

Contactez-nous Nous sommes là pour vous
Gregory Stanislawski Direction des études Contacter par email

A lire également

conjoncture - économie

Gaz et électricité : prolongation de l’aide aux entreprises énergivores

Une aide financière d’urgence pour les entreprises grandes consommatrices de gaz et d'électricité, quels que soient les secteurs d’activité, est ...

conjoncture - économie

Les entreprises qui recrutent en Hauts-de-France en 2022

Plus de 8 100 projets annoncés dans la presse au cours du 2ème trimestre 2022 : un record !

conjoncture - économie

Situation économique des entreprises en Hauts-de-France en 2022

50% des entreprises subissent la hausse du coût des matières premières