Quelle place pour les femmes en entreprise dans les Hauts-de-France ? 2/2

Elles ont toutes des histoires à raconter, des expériences et des valeurs à partager, des conseils à donner. Elles s’expriment sur ce qui les anime, sur ce qui les fait avancer chaque jour. Elles font partie de celles qui ont tout pour faire bouger les Hauts-de-France.

Série de témoignages inspirants de femmes qui font bouger les Hauts-de-France à retrouver chaque semaine

Delphine REVILLON
Dirigeante Effervescence des Marques

Mère de quatre enfants, Delphine REVILLON dirige l’entreprise ‘Effervescence des Marques’ dans l’univers du champagne. Titulaire d’un bac+5 en école de commerce, des parents entrepreneurs, elle comprend vite qu’elle est faite pour être son propre chef. Elle crée à 27 ans sa première entreprise dans le service du secteur à domicile puis, une seconde sur le développement commercial B2B.  Femme de projets, femme passionnée, elle a toujours besoin de se challenger, veillant intrinsèquement à l’équilibre familial.

Mais plutôt que diriger une entreprise, elle préfère penser qu’elle mène un projet : un projet d’équipe, fédérateur, qui fait avancer le projet même de l’entreprise. Delphine n’hésite pas à souligner d’ailleurs que les femmes ont cette capacité à ‘être résilientes, mais surtout endurantes dans la durée, et souvent les femmes travaillent avec cœur : c’est cette émotion et cette sensibilité qui font que le leadership s’applique aux collaborateurs et qu’ils vous suivent et qu’ils se fédèrent à votre projet’.

A toutes celles qui hésitent à se lancer : ‘Oser entreprendre, ça ne veut pas dire sauter d’un grand pas et d’être tout seul dans l’inconnu. Je pense qu’en France on est quand même pas mal épaulé, on est accompagné et à partir du moment où votre petite famille vous suit, il y a toutes les raisons du monde que vous entrepreniez. C’est une grande aventure, mais surtout une belle aventure’.

La femme qui l’inspire ? Christine Lagarde, pour son parcours incroyable, son assurance, ses convictions et son engagement.

Hélène CATTELOT
Dirigeante CBM Emballage

De formation commerciale, Hélène CATTELOT occupe dans un premier temps un poste dans le groupe Kering, en charge du développement commercial des produits Yves Saint-Laurent pour ensuite intégrer le groupe L’Oréal. À l’issue de cette deuxième expérience professionnelle et à l’aube de ses trente ans, elle décide de reprendre l’entreprise familiale, soucieuse de porter les valeurs de l’industrie française, des valeurs d’exigence et d’innovation.

Femme dirigeante dans l’industrie, il n’y a pas d’excès d’autorité chez Hélène, bien au contraire. Elle est toujours animée par la volonté de rallier un groupe de personnes autour d’un projet.  Son conseil aux jeunes femmes désireuses d’entreprendre : ‘croire en soi… s’appuyer sur les mains tendues qui peuvent s’offrir à nous dans le cadre privé comme professionnel’.

Le leadership au féminin :  ‘avant tout une capacité à savoir écouter et savoir communiquer de façon très transparente auprès de ses équipes, de les fédérer en incarnant bien sûr les valeurs de l’entreprise, mais avant tout avec toutes les convictions et la force d’adhésion qu’un dirigeant peut avoir, savoir concilier des facteurs qui peuvent être parfois extrêmement complexes et d’en faire des atouts pour le dépassement de soi‘.

‘… la vie est un chemin et au travers de ce chemin, les rencontres se font et construisent nos expériences’.

Oriane MARY
Dirigeante GUMAMI.FR

Jeune diplômée de l’IUT de Nantes, EDHEC et SKEMA BUSINESS SCHOOL,  passionnée par la cuisine, qui a à cœur d’avoir une entreprise responsable, Oriane MARY est animée par le fait de créer un projet qui ait du sens pour elle et l’écosystème qui l’entoure. A celles qui hésitent à se lancer dans l’entrepreneuriat, elle conseille de ‘...se poser beaucoup moins de questions, moins réfléchir à ce qu’on pourrait faire, à comment on pourrait faire et davantage être dans l’action…. Dès qu’on teste quelque chose, finalement ça devient un peu plus concret et ça nous pousse aussi à y aller.

Reconnaissance, prise en compte des idées de chacun, c’est une dirigeante dont les convictions sont basées sur l’humain, la motivation, la valorisation des savoir-faire et aussi l’équité certaine entre les hommes et les femmes dans l’entreprise…’

Une femme qui l’inspire ? La maître de stage qu’elle a eu en troisième année, lors de l’une de ses premières vraies expériences professionnelles en entreprise ‘… une femme très brillante, qui avait une très belle carrière professionnelle, qui m’a beaucoup aidée, beaucoup boostée…

Cécile MASSON
Dirigeante CAVAL KID

Hindati SIMPARA
Directrice régionale aux droits des femmes et à l’égalité – Préfecture de région Hauts-de-France

Laisser un avis

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous autorisez la CCI à publier, reproduire, utiliser votre avis dans le cadre de sa communication.

Contactez-nous Nous sommes là pour vous
Nathalie Delelis Direction régionale communication Contacter par email

A lire également

Quelle place pour les femmes en entreprise dans les Hauts-de-France ? 1/2

La femme la plus difficile à nommer à un poste à responsabilité, c'est celle qui ne candidate pas.