Proposez en quelques clics un stage d’observation aux élèves de troisième

Share on FacebookShare on Google+Tweet about this on TwitterShare on LinkedInEmail this to someone

Les élèves de 3ème ont l’obligation d’effectuer un stage d’observation d’une semaine en milieu professionnel, 1er contact pour découvrir les réalités concrètes du travail. Mais quand ces élèves sont issus de collèges situés en zone d’éducation prioritaire renforcée, force est de constater qu’il leur est plus difficile encore de décrocher des stages qui tiennent véritablement la route ! Les entreprises, associations, administrations, etc… qui souhaitent leur proposer des stages répondant à cette exigence de qualité peuvent le faire dès à présent sur le portail www.monstagedetroisieme.fr.

A partir du 1er octobre, l’ensemble des offres déposées sera accessible aux élèves qui pourront alors se porter candidats.

Difficile quand on est en REP+

ces jeunes manquent cruellement de réseaux et de connaissances pour se faire accepter en stage

Cette bourse d’offres de stages est née d’un constat : la qualité des stages reste médiocre, surtout quand on est scolarisé dans un collège de REP+ (ces réseaux d’éducation prioritaire renforcée) ; essentiellement parce que ces jeunes manquent cruellement de réseaux et de connaissances pour se faire accepter en stage. Face à cette inégalité récurrente, le Président de la République, Emmanuel Macron, s’est engagé à faciliter la recherche des jeunes issus des quartiers en politique prioritaires de la ville.

L’objectif n’est pas seulement de permettre à l’élève de « choisir le métier qu’il voudra faire plus tard » : l’observation en entreprise permet aussi d’enrichir sa culture du monde économique, de découvrir les réalités concrètes du travail et d’appréhender les compétences et les savoir-faire de chaque métier.

Les entreprises peuvent bénéficier de l’appui d’une des associations référentes pour organiser les périodes d’observation, en lien avec le collège qui aura également préparé le stage en amont. Le stage peut s’effectuer en duo, de préférence une fille et un garçon ou deux élèves de milieux sociaux différents. Des stages collectifs sont également possibles. Cette bourse aux stages est donc une belle occasion de faire découvrir le monde professionnel de l’intérieur, tout en éveillant des vocations et peut-être en détectant de futures recrues !

Sept fondations et réseaux d’entreprises mobilisés pour commencer à alimenter les offres de stages

La bourse aux stages, via le portail mis en place, sera alimentée pour moitié par des stages proposés au sein des services de l’Etat et du secteur public hospitalier. L’opération ambitionne d’atteindre 30 000 offres de stages sur le territoire national pour les 41 000 élèves scolarisés en REP+. Le préfet du Nord souhaite ainsi que 2460 stages soient proposés aux collégiens étudiant en REP+ dans le périmètre de la région des Hauts-de-France (1250 dans le Nord, 305 dans l’Oise, 504 dans le Pas-de-Calais, 188 dans la Somme et 212 dans l’Aisne).

Le dispositif devrait monter en charge à la rentrée 2019 avec davantage de professionnels susceptibles d’intervenir en classe, d’aider à mettre en forme un CV ou de les préparer aux entretiens.

BON A SAVOIR

Généralement, c’est le collège qui fait parvenir à l’entreprise la convention.

Pour aller plus loin :
Group 22iconlinkedin-logo (3)GroupGroup 17noun_518918twitter-logo-on-black-background (2)Shapeyoutube-play-button