Près d’Arras, le parc d’activités Actiparc va créer 1300 emplois

@CUA

Actiparc est en forme. De nouveaux sites sont en construction quand d’autres s’agrandissent.

1 300 emplois créés à Actiparc d’ici trois ans ? C’est l’annonce qu’a faite la Communauté urbaine d’Arras. Le parc de 280 hectares situé sur les communes d’Athies, Bailleul-sire-Berthoult, Gavrelle et Saint-Laurent-Blangy est en pleine expansion.

La preuve côté constructions. Quatre nouveaux sites sortent de terre : LFB (Laboratoire de Fractionnement Biologique), qui produira des médicaments, créera ainsi 500 emplois directs en plus d’une centaine d’emplois induits. GCM (menuiserie industrielle), Mafitec (usinage de pièces mécaniques) rejoignent aussi le parc arrageois, sans oublier l’achat d’une parcelle par la SCI Saint-Laurent.

Des entreprises qui s’y sentent bien…et s’agrandissent

Les entreprises déjà implantées, qui emploient déjà 1380 salariés, ne sont pas en reste. Vandemoortele, groupe belge alimentaire, a investi dans une nouvelle unité de production de pains surgelés et précuits. La Vie Active (atelier protégé), Salesky (transports frigorifiques), Régional Express (transporteur), Orchestra (mode et puériculture) et Tech Oil (huiles non alimentaires) prennent aussi leurs aises.

Soit un total de plus de 400 millions d’euros d’investissements privés sur une zone qui a la particularité de proposer des parcelles de grande taille. Actiparc s’équipe aussi de services pour ses salariés : City Crèche vient d’y installer son siège social, avec évidemment… une crèche interentreprises.

Group 22iconlinkedin-logo (3)GroupGroup 17noun_518918twitter-logo-on-black-background (2)Shapeyoutube-play-button