Pleurette, un exemple concret de la « blue economy »

Lors de la 24ème édition des Trophées de l’Economie Responsable organisée le 28 juin à la Cité des échanges de Marcq-en-Baroeul, la jeune pousse Pleurette -incubée à Euralimentaire à Lomme- a été nommée lauréate de la catégorie “espoir de la RSE” parmi 50 candidats déjà triés sur le volet.

Mais qui est Pleurette ? « Pleurette est une start-up lilloise fraîchement créée par une jeune équipe franco-belge, soucieuse de s’investir pour la région des Hauts-de-France », indiquent Jürgen Engerisser et Gabrielle Radoux. « Nous impulsons un mouvement autour de l’agriculture urbaine locale pour offrir à tous des produits frais et de qualité, qui soient respectueux de l’humain et de l’environnement ».

Cette ferme éco-biologique permet de faire pousser des champignons bio et locaux à partir de… marc de café, récupéré auprès de restaurateurs lillois mais aussi de drèche de brasserie, résidus végétaux issus de la fabrication de la bière. Ces champignons ne poussent pas dans la nature mais au coeur de l’eurométropole dans des containers maritimes recyclés !

Seule start-up française à avoir remporté le concours européen Katana Project (doté d’un prix de 100 000 euros), Pleurette est un exemple concret de ce que peut apporter la « blue economy », cette économie axée sur le respect de l’humain et de l’environnement. La jeune entreprise embauche des personnes en situation de handicap ou de chômage de longue durée  et facilite ainsi leur réinsertion professionnelle et sociale.

Prochain challenge : commercialiser une sauce bolognaise bio végétarienne à base des pieds de champignon non commercialisés.

PLEURETTE
Pour aller plus loin :
Group 22iconlinkedin-logo (3)GroupGroup 17noun_518918twitter-logo-on-black-background (2)Shapeyoutube-play-button