Des designers au service de la mobilité des habitants et des entreprises

Nos experts sont là pour vous en dire plus
David Ferron

Grand Lille

03 20 63 78 49

Dans le cadre du projet transfrontalier Tripod et dans la perspective de Lille Capitale Mondiale du Design dont le lancement est prévu le 6 décembre prochain, trois designers ont fondé Up La Manufacture des Utopies Partagées. Encouragée par la CCI Grand Lille, l’association va mettre ses compétences au service de la mobilité des habitants et des entreprises de l’Eurométropole.

 

La Péniche des Designers Publics, c’est quoi ?

C’est un premier POC (Proof of a concept, littéralement une preuve d’expérimentation) lancé dans le cadre de Lille Capitale mondiale du design. Cyrille Candas (designer de produits et de services), Muriel Bertrand (designer graphique) et Yves Hocquet (designer d’espace, scénographe) ont fondé l’association Up la Manufacture des Utopies Partagées.

 

Objectifs de l’association :

  • rassembler et animer un réseau de citoyens mais aussi de collectivités et d’entreprises autour de l’innovation sociale dans l’Eurométropole  ;
  • rendre compréhensible l’apport du design aux citoyens de l’Eurométropole à travers des expositions, des débats, etc. ;
  • aider à l’émergence des projets collaboratifs pour le mieux vivre-ensemble.

Le projet est soutenu par Lille Design, Maison du design et la CCI Grand Lille.

En quoi consiste la démarche ? 

« Notre démarche a une dimension transfrontalière France Wallonie Vlaanderen », expliquent les designers. L’objectif final est de développer le mieux-vivre ensemble : apporter des réponses à des problématiques de terrain relevées sur la zone transfrontalière, en faveur de la mobilité, de l’aide à la personne, d’une alimentation saine, d’un aménagement pertinent de l’espace public, etc.

Pourquoi une péniche ? 

Parce que la péniche est une structure emblématique de la région et parce qu’à travers ce choix, l’association privilégie la proximité en allant à la rencontre des habitants de l’Eurométropole. La péniche symbolise l’itinérance, la mobilité douce, la proximité et aussi le temps du questionnement. « 

Ce changement de point de vue, ce pas de côté nous semblent vertueux, favorables à la création d’une dynamique, d’une implication des acteurs du territoire », expliquent les fondateurs du mouvement.

Concrètement, comment cela va se dérouler ?

L’association a choisi le thème de la mobilité pour cette première année d’expérimentation. La première phase consistera à sensibiliser les publics à travers des expositions, des ateliers, des conférences pour récolter les problèmes rencontrés, les besoins exprimés et les solutions apportées par les habitants eux-mêmes sur cette thématique. Les solutions doivent répondre concrètement à des problèmes rencontrés dans la vie réelle.

Rejoignez vous aussi l’association !

Group 22iconlinkedin-logo (3)GroupGroup 17noun_518918twitter-logo-on-black-background (2)Shapeyoutube-play-button