Organisation collaborative : les dirigeants échouent souvent pour les mêmes raisons

Alexandre Gérard est un chef d’entreprise qui a connu la crise, la chute, les réductions d’effectifs. En 2010, il entame un profond mouvement de «libération» pour créer un environnement de travail collaboratif. La transformation est au rendez-vous. Il témoigne.

ALEXANDRE GERARD COACH TRANSFORMATION

‘Si je voulais définir rapidement une organisation collaborative, je dirais plutôt que c’est une organisation qui favorise l’épanouissement des équipes, ce qui par conséquence créé plus d’engagement, donc plus d’agilité et au final plus de performance’, résume Alexandre Gérard, qui en parallèle s’est formé au coach d’organisation.
‘Bref, tout le contraire d’une organisation pyramidale, un groupe de personnes prend une décision, la communique et attend un résultat’.

En théorie, ça paraît logique mais comment lutter contre les anciens mécanismes ?

‘C’est là tout le cœur du problème car la société a été habituée à travailler comme ça depuis l’école, avec un maître sur une estrade qui enseigne. Et malheureusement, les dirigeants vont reproduire ce schéma dans le monde de l’entreprise : le dirigeant décide, gère l’exécution via le management intermédiaire et contrôle’.

D’où l’importance de savoir désapprendre un certain nombre de pratiques, pour entrer dans le vif du collaboratif‘Seul, l’être humain n’est pas le plus fort, ni le plus rapide, ni le plus adaptable mais il sait collaborer, additionner son intelligence et ses forces pour maitriser son environnement’.

C’est là qu’intervient le concept du VUCA
Volatile – Incertain – Complexe – Ambigu

‘C’est un acronyme développé par les militaires américains pour définir un champ de bataille. Or, on a parfois l’impression que la société entière aujourd’hui est plongée dans un contexte qui se transforme en permanence’. Qui aurait pensé que l’Angleterre sortirait un jour de l’Europe ? Qui aurait pu deviner que Trump soit élu à la tête des Etats-Unis ? Comment aurait-on pu prévoir la pandémie de Covid-19 ? Ou bien qu’Elon Musk remette en question toute la conception de l’aérospatiale ?

Si l’organisation pyramidale peut être adaptée dans un environnement prévisible, linéaire et plat, il en est tout autre lorsque les changements sociétaux demandent justement d’être plus collaboratifs, plus agiles, plus adaptables. ‘Malheureusement, faute de préparation, le dirigeant échoue à plus de 90 % dans son souhait de transformation collaborative. Et ce, toujours à peu près pour les même raisons : il va annoncer la transformation, ce qui créé de la résistance ; il va demander à travailler différemment alors que  l’environnement n’est pas assez sécurisé pour assurer les prises d’initiatives’.

Selon Alexandre , l’organisation collaborative est applicable à n’importe quel type d’entreprises.

‘En tant que coach, j’ai des exemples de réussite absolument partout, de la « business unit » qui mobilise 1500 personnes jusqu’aux petites et moyennes entreprises en passant par les associations pour les entreprises de l’ESS’.

Et Alexandre Gérard de conclure : ‘Dans notre organisation, nous travaillons à 430 personnes en formats collaboratifs depuis une dizaine d’années et l’entreprise n’a jamais été aussi performante que maintenant’.

Laisser un avis

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous autorisez la CCI à publier, reproduire, utiliser votre avis dans le cadre de sa communication.

Contactez-nous Nous sommes là pour vous
Mélanie Vermeersch Manager Projets Dynamiques collectives Contacter par email

Ces événements pourraient vous intéresser

Workshop « Révélez le change maker qui est en vous ! »

09h00 - 17h30
Lille
Voir

Vers l’organisation collaborative : à la rencontre des entrepreneurs transform’acteurs

08h30 - 10h30
Lille
Voir

[Visioconférence] – Quand les lendemains ne chantent plus… Comment rouvrir des possibles ? Analyse et éclairage par François Jullien

18h00 - 19h00
Voir

A lire également

L'intelligence collective en 3 questions

L’intelligence collective en 3 questions

En développant les liens entre les individus et en mobilisant les parties prenantes, l’intelligence collective se met donc au service ...

J’ai testé une séance de codéveloppement !

Ou comment mettre à profit l'intelligence collective pour vous permettre de traiter une préoccupation ou un problème, ou bien encore ...

Carol ALLAIN, CONFERENCIER : comment manager les nouvelles générations ?

Comment manager les générations Y et Z ?

Le défi des employeurs, managers et chefs d'entreprise aujourd'hui est de capter l'attention de la nouvelle génération et surtout la ...

Découvrez aussi ces solutions

Design Lab

Au cours d’une ou plusieurs journées de séminaire en intelligence collective, vivez une expérience unique en équipe pour bâtir de ...

Découvrez cette solution