Observatoire des défaillances d’entreprises en Hauts-de-France : quel bilan ?

185 défaillances en novembre 2020

185 défaillances d’entreprises ont été enregistrées dans les Hauts-de-France en novembre 2020, soit une hausse de 28% par rapport au mois d’octobre. Cependant, ces chiffres restent largement inférieurs à ce qu’ils étaient il y a un an (298 défaillances en novembre 2019). Depuis le début de l’année, plus de 2000 défaillances ont été enregistrées, contre plus de 3250 à la même période l’année dernière (-38%). En dépit du contexte sanitaire exceptionnel et grâce aux mesures de soutien, l’année 2020 devrait donc être marquée par un recul du nombre de défaillances.

Défaillances d’entreprises en Hauts-de-France
de janvier à octobre 2020

Retour sur les résultats des précédents observatoires

126 défaillances d’entreprises ont été enregistrées dans les Hauts-de-France en octobre 2020, soit une baisse de 46% par rapport au mois de septembre, cette baisse concernant tous les secteurs et tous les territoires, sauf l’Oise (+4% sur un mois, mais baisse de 33% sur un an). La dégradation de la situation économique due à la crise sanitaire du Covid-19 ne se traduisait pas à cet instant par une hausse des défaillances d’entreprises, et ce malgré l’expiration le 23 août dernier du moratoire sur les procédures pour faillite mis en place au début du confinement.

Comme c’était le cas auparavant, les entreprises en difficulté ont eu à nouveau 45 jours pour se signaler au Tribunal de Commerce, sous peine de poursuites. Et la prolongation des mesures de soutien aux entreprises continue à porter ses fruits (chômage partiel, PGE et décalages de charges notamment), et on n’observe pas de pic de défaillances, bien au contraire. Toutefois, les tribunaux de commerce constatent généralement que les entreprises en difficulté tardent à se signaler auprès d’eux. Elles viennent souvent trop tard, quand elles sont en cessation de paiement, alors que leurs problèmes auraient pu être mieux traités si elle étaient venues plus tôt, quand elles avaient encore des liquidités. Ainsi, les dettes accumulées depuis le mois de Mars devront être payées tôt ou tard. Si les entreprises surendettées tardent trop à se manifester, le risque sera grand pour elles de partir directement en liquidation, et une vague de dépôts de bilan pourrait intervenir en 2021, si ce n’est dès la fin 2020.

En septembre 2020, 209 défaillances d’entreprises ont été enregistrées dans les Hauts-de-France, contre 376 un an plus tôt. Cette baisse concerne tous les secteurs et tous les territoires. Les mesures de soutien aux entreprises ont porté leurs fruits ! Toutefois, l’arrêt de certaines mesures et le contexte sanitaire  incertain risquaient d’engendrer une augmentation des défaillances dans les mois à venir. Ainsi, selon la dernière enquête de conjoncture économique des Hauts-de-Franceprès de la moitié des dirigeants anticipaient des difficultés de financement de leur entreprise dans les trois mois suivants.

Les mesures de soutien apportées aux entreprises (fonds de solidarité, prêts garantis par l’Etat, modification de la législation sur les entreprises en difficulté) semblaient porter leurs fruits et les défaillances sont restées modérées de janvier à août 2020.  Ainsi, on enregistrait des chiffres très faibles en mars et en avril pendant la période de confinement et en août (un mois durant lequel elles sont habituellement faibles). Les mesures auront certainement un effet retardateur sur les défaillances… d’ailleurs, après cinq mois de répit accordé par l’Etat, les entreprises qui ne pouvaient pas régler leurs factures ont eu 45 jours depuis le 24 août pour se déclarer en cessation de paiement auprès du tribunal de commerce.  Une augmentation du nombre de défaillances était attendue dans les semaines suivantes.

Laisser un avis

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous autorisez la CCI à publier, reproduire, utiliser votre avis dans le cadre de sa communication.

Contactez-nous Nous sommes là pour vous
Delphine Denoual Direction des études Contacter par email

A lire également

Recrutement
conjoncture - économie

Les entreprises qui recrutent en Hauts-de-France

Plus de 5 000 projets de recrutement annoncés ce 1er trimestre

conjoncture - économie

L’immobilier d’entreprise de la métropole lilloise : résultats 2020

Etabli à 138 751 m² pour 2020, le marché lillois subit une baisse de moitié de son volume par rapport ...

conjoncture - économie

Défaillances d’entreprises : résultats mensuels de l’observatoire

133 défaillances d’entreprises ont été enregistrées dans les Hauts-de-France en mars 2021, contre 225 un an plus tôt (-41%) et ...