Livret rev3 : une épargne utile qui finance des entreprises régionales engagées  

En 2015, la Région Hauts-de-France et la CCI Hauts-de-France lançaient, avec le Crédit Coopératif, un livret rev3 : ce produit d’épargne « green economy », qui peut être souscrit par des particuliers comme des personnes morales, sert à prêter de l’argent aux entreprises locales engagées dans des projets de transition écologique, énergétique et numérique. 

Quatre exemples de financement d’entreprises engagées

Agriopale Services, société fondée par six agriculteurs en 1999 de la Côte d’Opale, s’est spécialisée dans le recyclage, le compostage et la valorisation de la biomasse tels que les résidus végétaux, le bois, les sous-produits de l’industrie agroalimentaire ou les boues de stations d’épuration.

‘Depuis une dizaine d’années, nous nous sommes spécialisés dans la méthanisation, avec un premier projet à Saint-Josse permettant de valoriser les co- produits des industriels agroalimentaires’, détaille Camille Dusannier, responsable bio GNV et R&D, ayant pris la relève de son père. Le gaz produit peut être réinjecté dans le réseau domestique et en digestats, contenant de l’azote pour enrichir les sols des champs.

Agriopale compte aujourd’hui sept unités de méthanisation dont quatre dans les Hauts-de-France.
‘Le crédit coopératif, via le livret d’épargne Rev3, a financé 80% d’1,3 million d’euros mobilisé pour un nouveau projet de trois stations de bio-GNV, servant à faire tourner les bennes à ordures de l’Arrageois et à approvisionner en carburant vert des transporteurs’, conclut Camille Dusannier. Sachant qu’Agriopale a également fait entrer à son capital CAP3RI – REV3 CAPITAL, une société d’investissement européenne associant des structures publiques, la Région Hauts-de-France et la Banque européenne d’investissements, avec des établissements privés Crédit Agricole Nord de France et Groupama Nord-Est, tout en étant entièrement dédié aux secteurs de la Troisième Révolution Industrielle.

Les Alchimistes souhaitent éviter aux déchets alimentaires l’incinération au profit du compostage. Là encore, l’argent apporté par les épargnants du livret rev3 a également permis de prêter 150.000 euros pour le financement d’une nouvelle chaine de tri mécanisée au port de Santes, sachant que Les Alchimistes ambitionnent de mailler le territoire et d’investir deux millions d’euros d’ici 2023.

La réglementation évolue, notamment du fait de la loi Anti-gaspillage et économie circulaire (dite loi AGEC)’, rappelle Foucault Watine, co-fondateur et directeur général Les Alchimistes. Sachant que les biodéchets représentent un tiers des poubelles résiduelles des Français : la généralisation du tri à la source des biodéchets des particuliers comme des professionnels va s’échelonner progressivement d’ici 2025.

Le projet Nord Compost 2020 avait déjà déployé une unité de compostage à la gare Saint-Sauveur, avec premier démonstrateur permettant de tester la collecte à vélo auprès de petits restaurateurs ou de producteurs, pour rendre ainsi ce service à une centaine de professionnels.

Bernhardt Packaging & Process fondé en 1956 et installé à Wimille, près de Boulogne-sur-Mer, a également été aidé par le livret rev3. Spécialisée dans les emballages souples haute résistance recyclables et les machines de conditionnement pour l’industrie, l’entreprise ‘souhaitait passer de 8 à 12 millions d’euros de chiffre d’affaires, en utilisant son savoir-faire notamment à l’étranger’, explique Pierre-Emmanuel Grandjean, directeur du développement. 

‘Nous avons racheté Deltasacs (20 millions d’euros de chiffre d’affaires et 120 personnes), dont l’activité était complémentaire à la nôtre, avec la maîtrise de nouvelles résines, notamment’, poursuit Pierre-Emmanuel Grandjean. ‘Grâce au Crédit Coopératif et au Livret rev3, nous avons obtenu un prêt de 675.000 euros représentant 25% du projet d’investissement’.

La perspective, c’est d’élargir la gamme des emballages, pour notamment viser des marchés spécifiques comme des immenses flotteurs pour des centrales solaires flottantes, construits pour durer au moins… vingt ans !

InnovaFeed, spécialiste de la production d’insectes, s’est implanté dans les Hauts-de-France en 2017.

‘Après usine pilote près de Cambrai, nous avons ouvert un second site en Picardie, à plus grande échelle : c’est même la plus grande ferme verticale au monde avec 25.000 m2 et la création de 100 emplois’, explique Clément Ray, co-fondateur. Le livret Rev3 a prêté deux millions d’euros, qui seront mobilisés dans les investissements pour la recherche et le développement.

Les protéines d’insectes sont commercialisées dans un premier temps pour les poissons d’élevage : elles le seront peut-être un jour pour l’alimentation humaine…

Les Hauts-de-France, région leader de la Green Epargne avec rev3

Retour en images sur la soirée de rencontres et d’échanges autour de la green épargne organisée par la CCI Hauts-de-France, la Région Hauts-de-France et le Crédit Coopératif le 27 février 2022

Vous aussi vous souhaitez entreprendre dans le cadre d'une transition écologique et économique ?

La CCI Hauts-de-France propose des solutions, pour les Tpe, start-ups comme pour les Pme, notamment à travers les programmes Rev3, qu’il s’agisse d’intégrer un incubateur-accélérateur ou de trouver des outils de financement bancaire comme le Livret rev3. 

Laisser un avis

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous autorisez la CCI à publier, reproduire, utiliser votre avis dans le cadre de sa communication.

Contactez-nous Nous sommes là pour vous
Florence Chuop Cheffe de projet rev3 Financement Contacter par email

A lire également

rev3 - développement durable - RSE

Réduire le CO2 pour le climat : l’exemple de l’industriel Schlumberger Vector SAS vers la neutralité  

Recyclage de palettes, intérêt des panneaux solaires, renouvellement des éclairages, température des locaux, aides possibles, étude sur les bornes de ...

rev3 - développement durable - RSE

Plan de sobriété : pourquoi toutes les entreprises doivent agir pour l’efficacité énergétique

Le gouvernement a lancé cet été un grand plan de sobriété énergétique, qui doit être décliné dans tous les secteurs ...

rev3 - développement durable - RSE

Challenge de la mobilité : pourquoi intégrer la dynamique

Entreprises, collectivités, elles participent avec force et conviction depuis de nombreuses années à cet évènement qui valorise les bonnes pratiques ...

Ces événements pourraient vous intéresser

Afterwork de l’énergie #2 CCI X GRDF

18h00 - 21h30
Lille
Voir

Découvrez aussi ces solutions

Flashdiag – déchets

En 15 questions simples, obtenez un diagnostic de vos pratiques et améliorez la gestion des déchets dans votre entreprise

Découvrez cette solution

Flashdiag – énergie

En 10 questions simples, obtenez un diagnostic de vos pratiques et de la consommation d’énergie de votre entreprise.

Découvrez cette solution

Accompagnement Ecologie Industrielle et Territoriale (entreprises)

Un accompagnement fondé sur un outil coopératif permettant de mettre en place des synergies et des collaborations entre les entreprises.

Découvrez cette solution