Les 10 erreurs à ne pas commettre pour décrocher « la Qualité Tourisme » en hôtellerie

-1-

Ne pas posséder de site internet (ou ne pas avoir mis à jour les informations). Ce qui signifie que le client ne peut pas consulter les tarifs, le classement pour les hôtels concernés (ou l’absence de référence à l’ancien classement si non classé), les périodes d’ouverture, les réservations, etc.

-2-

Ne pas accueillir courtoisement sa clientèle, en n’utilisant pas les formules de politesse adaptées, en ne souriant pas, en n’adoptant pas un ton aimable et en étant assis par exemple. Notamment lors de la mise en attente au téléphone et pour la reprise de ligne.

-3-

Ne pas remercier et saluer le client de façon individuelle au moment de son départ.

-4-

Ne pas avoir nettoyé les sols de la chambre (en plus de les maintenir en bon état).

-5-

Proposer un matelas peu confortable : il forme un creux lorsque l’on s’assied, on sent les ressorts, le matelas est bruyant.

-6-

Les draps, les taies d’oreiller, la couverture (ou la couette) ne sont pas impeccables. Un seul cheveu et le résultat sera insatisfaisant pour l’évaluation de la Qualité Tourisme.

-7-

La salle de bains laisse à désirer, qu’il s’agisse des sols, des plafonds et des murs mais aussi du mobilier et des équipements.

-8-

L’accueil est froid au petit déjeuner, surtout quand le serveur, même s’il est absent au moment de leur arrivée, oublie de saluer les nouveaux clients.

-9-

L’hôtel ne prend pas connaissance des avis des clients sur au moins deux sites, comme par exemple Tripadvisor, Michelin, Cityvox, Booking, Google, OTA de même que sur les réseaux sociaux et les sites professionnels. L’établissement ne propose aucun moyen de laisser son avis, qu’il s’agisse d’un questionnaire de satisfaction papier ou dématérialisé, d’un QR code, d’un outil d’analyse de l’e-réputation, d’une borne, etc…

-10-

L’hôtel n’apporte aucune réponse constructive et personnalisée aux réclamations des clients. Et de surcroit, a reçu des avis mentionnant une insatisfaction notable (insatisfaction majeure, et/ou récurrente, présentant des éléments factuels de mécontentement pouvant entrainer la perte des nouveaux clients).

Votre établissement n’est pas labellisé Qualité Tourisme ? Faites vous accompagner par un conseiller CCI pour vous préparer à l’audit et obtenir ce précieux label national. Bénéficiez du programme Booster Relations Clients !

Contactez-nous Nous sommes là pour vous
Jean-Charles Flament Contacter par email
Hervé Damour Contacter par email
Aurélien Pronier Contacter par email
André Bartoszak Contacter par email
Marie-Christine Bourghelle Contacter par email
Pascale Guillard Contacter par email

Découvrez aussi ces solutions

Booster relation client

Le programme régional Booster TPE vous permet de bénéficier de solutions pratiques et rapides, adaptées à votre situation. D'une valeur ...

Découvrez cette solution

Booster performance commerciale

Le programme régional Booster TPE vous permet de bénéficier de solutions pratiques et rapides, adaptées à votre situation. D'une valeur ...

Découvrez cette solution

Booster numérique

Le programme régional Booster TPE vous permet de bénéficier de solutions pratiques et rapides, adaptées à votre situation. D'une valeur ...

Découvrez cette solution

A lire également

tourisme

Année de la gastronomie : l’Apei des 2 Vallées labellisée pour son projet inclusif et bienveillant

Notre objectif est de mettre en avant les travailleurs en situation de handicap et de montrer l’étendue de leurs possibilités ...

tourisme

Année de la Gastronomie : candidatez pour la saison été

Un appel à projet national pour soutenir les initiatives de valorisation de la gastronomie sur tout le territoire !

tourisme

Lauréat nordiste de l’Année de la gastronomie : Sublimeurs milite pour le bien manger

A travers des évènements et des communications, Sublimeurs valorise la gastronomie des Hauts-de-France et ses acteurs engagés. Lauréat de la ...