Le nucléaire : une filière importante en Hauts-de-France

Nos experts sont là pour vous en dire plus
Annabelle Grave Direction des études

Hauts-de-France

03 20 63 79 75

Avec deux sites emblématiques, le Centre Nucléaire de Production d’Electricité EDF de Gravelines et le site de production de FRAMATOME Jeumont, et plus de 360 entreprises régionales fournisseurs ou prestataires pour le secteur nucléaire, la région Hauts-de-France se positionne en pointe sur une filière d’avenir qui mobilise plus de 15 000 emplois induits.

Afin de mieux caractériser cette filière porteuse d’emplois pour demain, d’accompagner et préparer au mieux les entreprises régionales dans la perspective des grands chantiers à venir, une enquête menée auprès des entreprises de la filière entre le 19 juin et le 12 juillet 2019 par la Direction des études de la CCI Hauts-de-France, a été réalisée dans le cadre de NUCLEI Hauts-de-France, le programme de développement économique de la filière nucléaire dans la région.

Le retour des 4 principaux donneurs d’ordres de la filière implantés en Hauts-de-France (EDF CNPE* Gravelines, FRAMATOME Jeumont, ORANO DS, SOMANU) interrogés est venu enrichir cette enquête.

Le nucléaire en Hauts-de-France est un secteur majeur qui croit en l’avenir  : pour 86% des répondants, des opportunités de développement existent.

Une filière qui innove

40% des entreprises interrogées déclarent innover dans le cadre de leurs activités nucléaires. Cette innovation est surtout le fait des entreprises de grandes tailles : cette part atteint 54% pour les structures de 100 salariés et plus.

Une filière qui recrute

309 recrutements sont envisagés à l’horizon 2020. La moitié des entreprises interrogées déclarent rencontrer des difficultés à recruter. Les soudeurs et les usineurs sont les métiers pour lesquels les difficultés de recrutement sont les plus marquées. Viennent ensuite les chaudronniers et électriciens industriels, puis les tuyauteurs et mécaniciens machines tournantes.

Une filière multiforme

La filière compte des entreprises de tailles variées et qui ne travaillent pas exclusivement pour le secteur nucléaire :  82% des entreprises régionales de la filière nucléaire sont présentes sur au moins un autre marché que celui du nucléaire et 1 entreprise sur 2 dédie moins de 25% de ses effectifs à l’activité nucléaire.

Group 22iconlinkedin-logo (3)GroupGroup 17noun_518918twitter-logo-on-black-background (2)Shapeyoutube-play-button