Gestion de la petite entreprise : comment mettre en place des tableaux de bord ?

Nos experts sont là pour vous en dire plus
Formation CCI Hauts-de-France 0806 800 810

Chiffre d’affaires, charges, achats, marge, valeur ajoutée, répartition de la clientèle, saisonnalité : ces données clefs de la gestion d’une entreprise sont impossibles à deviner sans tableaux de bords dédiés.  Quelle est ma rentabilité ? Quelles sont les prévisions à court terme ? Quelles seront les prochaines échéances ? Pourquoi le compte en banque est-il dans le rouge ?

Toutes ces questions vont trouver leurs réponses dans les tableaux de bord de l’entreprise, offrant une véritable synthèse de l’activité. Le tableau de bord est aussi un précieux outil d’aide à la décision.

Gestion de la petite entreprise : comment mettre en place des tableaux de bord ?

Un outil d’aide à la décision

Le tableau de bord est un outil de pilotage et de gestion d’une petite entreprise. Il est constitué de plusieurs indicateurs de performance et a pour principales vocations d’anticiper les évolutions prévisibles et d’aider le chef d’entreprise à prendre des décisions.

Avertir, mesurer l’activité, surveiller, se projeter sont les maîtres-mots de ce tableau.

Pas besoin de logiciel élaboré ou de tableau de bord compliqué, un simple tableur construit sur mesure doit vous permettre de connaître la situation de votre activité et de gérer l’argent qui est dehors et qui doit rentrer, l’argent qui doit sortir et qui reste encore dedans.

Ses objectifs

La prospection...

… pour connaître le nombre de rendez-vous, de devis et faire le rapport au nombre de clients, afin de déduire un nombre de commandes par client, un panier moyen et donc en déduire le chiffre d’affaires.

Les stocks...

… pour suivre son évolution, anticiper les livraisons, visualiser les stocks restants, faire des actions commerciales comme des remises par exemple.

Les créances clients...

… pour facturer régulièrement, fixer les délais de paiements, suivre les retards, mettre en place les solutions bancaires adaptées, etc.

Les dettes fournisseurs...

… pour négocier des délais de règlement, être à l’heure dans les paiements, etc.

Les dettes sociales et fiscales...

… pour savoir anticiper au plus tôt et alerter en cas de problème.

Pour aller plus loin :
Group 22iconlinkedin-logo (3)GroupGroup 17noun_518918twitter-logo-on-black-background (2)Shapeyoutube-play-button