Fonds de transformation des buralistes : à Achicourt, Gilbert Nocera l’a utilisé sans hésiter !

Nos experts sont là pour vous en dire plus
Christophe Haelterman Directeur Appui aux Entreprises et aux Territoires

Aisne

03 23 06 02 37 06 30 79 47 97
Hervé Damour

Amiens-Picardie

03 22 82 22 05
Catherine Pecout Conseillère entreprise commerce & réseaux

Artois

03 21 23 95 50 06 19 20 58 71
Aurélien Pronier

Grand Hainaut

03 27 51 31 63
André Bartoszak

Grand Lille

03 20 63 77 77
Barbara Thierry 03 21 46 00 00
Anne-Sophie Dolhem

Oise

03 44 79 80 71

Afin d’aider les buralistes à proposer de nouveaux services à leur clientèle, dans un contexte de hausse régulière du prix du tabac, la Confédération des buralistes a négocié auprès de l’Etat un « fonds de transformation » pour  leur permettre de repenser et réaménager leur point de vente et d’être aidés financièrement à hauteur de 30% du montant des travaux liés à cette transformation. A Achicourt près d’Arras, le propriétaire du débit de tabac Le Deauville, Gilbert NOCERA, n’a pas hésité un instant ! Il s’est immédiatement rapproché de Catherine PECOUT, conseillère à la CCI Artois, afin de réaliser l’audit préalable, indispensable pour solliciter l’aide financière du fonds de transformation.

Interview croisée de Gibert NOCERA, buraliste à Achicourt, et de Catherine PECOUT, conseillère à la CCI Artois.

Le fonds de transformation des buralistes et l'audit préalable

Group 22iconlinkedin-logo (3)GroupGroup 17noun_518918twitter-logo-on-black-background (2)Shapeyoutube-play-button