Financement d’entreprise innovante : l’exemple de la fintech TradeIn 

C’est la fine fleur de la fintech lilloise : TradeIn est une plateforme collaborative de surveillance des risques de défauts de paiement, associée à des services de prévention dans le secteur des assurances-crédits. Elle a été accompagnée par Hodéfi, partenaire d’amorçage incontournable des entreprises innovantes des Hauts-de-France.

tradeIn dirigeant

De ses propres mots, il s’est toujours senti l’âme d’un entrepreneur. Jean-Cédric Bekale a fait ses armes dans de grands groupes internationaux, comme Coface, Generali ou Europ Assistance. Après avoir monté un projet pour l’Afrique, il a identifié une opportunité : évaluer instantanément le comportement d’un débiteur en BtoB. Et surtout, accompagner l’entreprise sur toute la chaine de facturation, de l’émission du devis au paiement effectif de la facture, en passant par des outils de crédit automatisé, d’affacturage, d’avance de trésorerie et même d’assurance et de recouvrement.

Des prêts d’honneur à la levée de fonds

‘Nous souhaitons ainsi devenir le Waze de la finance’, résume Jean-Cédric Bekale, qui a été incubé à Euratechnologies. ‘A la manière d’une immense plate-forme, tous les systèmes comptables des différentes entreprises vont ainsi permettre d’identifier les retards de paiement et ainsi prédire les comportements des entreprises’. L’innovation est hautement technologique car elle s’appuie sur un puissant algorithme, capable de classer des quantités astronomiques de données et surtout d’opérer des recoupements et d’identifier les comportements à risques. La technologie brevetée est même unique au monde.

Reste qu’on peut avoir la meilleure idée qui soit, encore faut-il trouver les bons accompagnements, notamment financiers.

Hodéfi m’a d’abord permis de faire connaître mon entreprise de tout l’écosystème lillois des fintechs’, résume Jean-Cédric Bekale, qui a créé TradeIn en 2018 d’abord à Paris. Sa candidature a ensuite été sélectionnée pour recevoir deux prêts d’honneur : 50.000 euros dans le cadre d’Hodéfi mais 50.000 euros via le Réseau Entreprendre Nord. L’ensemble de la somme entrainant un effet de levier sur les autres financements bancaires.

‘Dans un parcours, surtout au début, tout financement est le bienvenu : cela permet de commencer à payer un certain nombre de charges, d’accélérer le développement du projet d’entreprise et d’avancer jusqu’aux levées de fonds’, note Jean-Cédric Bekale. ‘Ces prêts d’honneur, accordés sur sélection, apportent de la crédibilité auprès de tous les autres investisseurs, en plus de muscler votre discours. Le secteur des « Fintechs » nécessite de bien connaître son marché, sans laisser la place à de l’improvisation.’

L’été dernier, TradeIn a d’ailleurs déjà levé 2 millions d’euros auprès de l’accélérateur parisien 50 Partners, du fond Super Capital et de treize business angels.

Vous aussi avez un projet de création
dans un secteur technologique pointu ?

Rejoignez Hodéfi

Acteur du financement de l’innovation en Hauts-de-France, Hodéfi accompagne et finance, en phase d’amorçage une trentaine d’entreprises innovantes par an.
Hodéfi apporte expertise, prêt d’honneur d’amorçage, accompagnement individuel et personnalisé, ainsi qu’un réseau.

Laisser un avis

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous autorisez la CCI à publier, reproduire, utiliser votre avis dans le cadre de sa communication.

Contactez-nous Nous sommes là pour vous
Christian Pollet Contacter par email
Djibril Diaw Conseiller en financement Contacter par email
Guillaume Fournier Contacter par email
François Lemaitre Contacter par email

A lire également

finance

Création d’entreprise innovante : de l’importance d’être bien entouré

Saviez-vous que le seul moyen de freiner pour les utilisateurs de fauteuil roulant est d’utiliser leurs mains comme des plaquettes ...

finance

Créer une entreprise et une appli : l’exemple du parcours de Moha

Elle veut révolutionner la façon dont on prend soin de soi :  Moha imagine le mieux-être à portée de main, ...

finance

Quelles nouvelles aides Covid-19 pour payer les charges sociales ou les coûts fixes ?

Le gouvernement a annoncé deux aides, qui remplacent le fonds de solidarité, destinées à compenser partiellement les pertes d’exploitation subies ...

Ces événements pourraient vous intéresser

WEBINAIRE “Comment financer votre projet ?” by CCI Grand Lille

10h00 - 12h00
Voir

WEBINAIRE “Comment développer sa jeune entreprise ?” by CCI Grand Lille

10h00 - 12h00
Voir

Découvrez aussi ces solutions

Diagnostic « Flash »

Un diagnostic rapide et concret pour vous aider à faire le point sur votre situation, à clarifier les enjeux et ...

Découvrez cette solution

Accompagnement « Coup de pouce »

Un accompagnement pragmatique pour identifier les aides auxquelles vous pouvez prétendre, et vous aider à monter le ou les dossier(s) ...

Découvrez cette solution

Booster gestion

Le programme régional Booster TPE vous permet de bénéficier de solutions pratiques et rapides, adaptées à votre situation. D'une valeur ...

Découvrez cette solution