Faire partie d’un club : à quoi ça sert ?

Nos conseillers sont là pour vous en dire plus
Thierry Lowys

Artois

03 21 69 23 07 06 74 00 41 87
Sandra FAGGIONI Chargée de développement réseaux et événements

Grand Hainaut

03 27 51 33 11 06 07 72 17 34
Bérangère Leroy

Grand Lille

07 60 14 05 63
Nadège Lenne

Littoral Hauts-de-France

03 21 46 00 00
Trouver un interlocuteur avec une vision large

Un bon réseau professionnel permet de multiplier les contacts avec des prospects grâce à des moyens humains et financiers relativement réduits. Reste à trouver le bon équilibre entre qualité des échanges, temps de présence, convivialité et confiance pour générer du business.

 

thierry lowys

Par exemple, l’Artois compte environ 40 clubs, soit environ 1500 dirigeants. « Mais certains chefs d’entreprises fréquentent plusieurs clubs », souligne Thierry Lowys, en charge des Réseaux & Filières pour la CCI Artois. « En devenant une porte d’entrée pour rallier un club, nous souhaitons rompre l’isolement du chef d’entreprise : même si les activités peuvent être de taille différente, tout le monde rencontre les mêmes problèmes ».

 

Les bonnes raisons de faire partie d’un réseau ou d’un club dédié au business

Développer des échanges de bonnes pratiques

Comme par exemple, la mise en place du document unique : l’un de vos interlocuteurs peut vous transmettre un bon contact, demander à l’un de ses collaborateurs de passer une heure avec vous ou vous transmettre la copie du document qu’il a mis en place dans son entreprise.

 

Mener des actions de lobbying

Si vous avez une requête à faire auprès des pouvoirs locaux, vous serez toujours mieux écoutés et entendus si vous parlez au nom d’un club qui pèse 4000 emplois que si vous agissez au nom de votre TPE ou PME.

Mutualiser des achats

Gardiennage collectif, achat en gros de fournitures de bureau, mises en commun des énergies, produits de dératisation, formation à des CACES, ouverture d’une crèche ou d’un service conciergerie, etc : la liste des mutualisations possibles est infinie.

Développer ses courants d’affaires de proximité

Inutile d’aller chercher très loin un partenaire s’il en existe un tout à côté de chez vous.
Le réseau peut amener jusqu’à 40% de votre chiffre d’affaires.

Pour aller plus loin :
Group 22iconlinkedin-logo (3)GroupGroup 17noun_518918twitter-logo-on-black-background (2)Shapeyoutube-play-button