Exporter sans risque grâce à la notation

Nos conseillers sont là pour vous en dire plus
Ludivine POIRET Assistante - Enterprise Europe Network 03 22 82 80 93

Comment maîtriser le risque pays à l’exportation ?

Une entreprise doit considérer tous les critères et aléas liés à une opération à l’étranger. Partenaire de CCI International, Euler Hermes, accompagne les exportateurs dans ce qui n’est plus une aventure.

 

Pour nombre de sociétés, le risque pays ressemble à un parcours du combattant. Il dépasse largement les limites du risque souverain d’un Etat et associe plusieurs critères : risque macro-économique comme la croissance ou la récession, le risque politique (révolution, terrorisme, guerre, expropriation…), l’environnement des affaires et l’on songe aux services publics, à la corruption, à la société elle-même, ou encore le risque de financement lié à l’évasion des capitaux voire même l’instabilité monétaire.

La prévention du risque, c’est donc tenter d’analyser la probabilité d’impayés chez une entreprise avec laquelle on passe un contrat de fournitures de marchandises ou de services. Grâce à son vaste réseau d’informateurs, Euler Hermes (groupe Allianz), numéro un de l’assurance-crédit en France et dans le monde, note les entreprises du monde entier. Cette notation synthétise leur probabilité de défaut allant de 1, risque faible, à 10, risque élevé.

Les historiques et données économiques, financières, juridiques et stratégiques des sociétés sont analysées avec précision. La structure financière et la liquidité de l’entreprise, la structure actionnariale et la stratégie de la société, son activité et sa rentabilité et enfin sa capacité à payer sa dette et à financer ses investissements. Elle peut également être pondérée par d’autres critères encore plus précis : les impayés, les contentieux déclarés, l’âge et la forme juridique de l’entreprise, la concentration de son portefeuille client ou encore sa dépendance vis-à-vis d’un ou de plusieurs fournisseurs.

Un réseau unique dans le monde entier

Les analystes d’Euler Hermes s’appuient sur les données des greffes, des instituts de statistiques (INSEE) ou les informations juridiques. Mais la vraie plus-value de leur analyse, c’est l’information propriétaire. Avec plus de mille experts implantés dans plus de 50 pays, eux-mêmes au contact de 40 millions d’entreprises. En France, un réseau de 200 analystes répartis en 23 délégations surveillent la santé financière des sociétés et la situation de leur secteur. Des échanges quotidiens avec les chefs d’entreprises permettent d’appréhender les perspectives avec la meilleure précision et la plus grande fiabilité. ‘La notation permet ainsi d’estimer plus précisément le risque d’impayé‘ précise Frédéric Fonquernie, délégué général Euler Hermes Hauts-de-France/Normandie.

Dans quel pays un exportateur a-t-il les meilleures chances de récupérer une créance impayée ? Une question pragmatique que se posent les candidats à l’export. Euler Hermes examine également les modalités de recouvrement dans 50 pays selon les pratiques locales de paiement, l’efficacité des procédures de recouvrement avant insolvabilité du débiteur, et l’existence d’un dispositif efficace de procédures collectives. Le premier conseil est de bien cerner le système juridique local pour décider des actions à entreprendre.

 

Conseils pour réussir son recouvrement à l’export

Europe occidentale, le bon élève !

D’une manière générale, le recouvrement y est le moins complexe. La Suède, l’Allemagne et l’Irlande occupent le podium de la simplicité et de la rapidité. Les fournisseurs y sont réglés sous 54, 53 et 50 jours contre une moyenne mondiale de 64 jours. Et les délais de résolution des litiges sont tout-à-fait raisonnables. La France est également appréciée en matière de délais de paiement et le principe original du droit au rebond du débiteur ne pénalise pas le créancier prévoyant et diligent. Depuis 2005, de nouvelles procédures simplifiées permettent le recouvrement de créances au sein de l’Union européenne. Mais le poids des habitudes locales peut encore jouer… ‘La présence sur place est un facteur clé de réussite, Nous disposons de nos propres équipes de recouvrement dans 27 pays, et d’un réseau de correspondants sélectionnés dans les autres’ insiste Alixia Béranger, juriste contentieux international chez Euler Hermès.

Un service également assuré par le réseau Entreprise Europe qui, par le biais de procédures telle que l’injonction de payer européenne, accompagne les entreprises dans le recouvrement de créances.

Asie. Langue anglaise obligatoire. A l’oral comme à l’écrit !

Le contrat devra être rédigé avec précision dans la langue de Shakespeare sans oublier de mentionner la compétence du tribunal français et de la loi française. Mais les procédures varient tellement d’un pays à l’autre et elles sont coûteuses. L’assistance d’experts est donc indispensable.

Moyen-Orient : attention, parcours du combattant !

L’Arabie Saoudite et les Emirats Arabes Unis affichent les moins bons scores. Le cadre juridique n’est pas favorable au créancier et sa complexité est dissuasive. L’accompagnement par un assureur-crédit est essentiel.

Afrique : travailler en amont avec minutie

Selon Karel Nemec, juriste contentieux international chez Euler Hermes : ‘C’est justement parce que le recouvrement en Afrique est complexe que je préconise un travail en amont des plus pointilleux‘.

Parmi ses recommandations-clés : vérifier les coordonnées du client : adresse et téléphone pour commencer. En Afrique, on dispose rarement des moyens judiciaires pour retrouver un dirigeant disparu ou un mauvais payeur… Il faut s’assurer autant que possible de l’existence réelle d’une activité à l’adresse indiquée. Ensuite, bien confirmer la commande écrite et sa conformité avec le souhait du client. Sa commande doit être signée de sa main. Enfin, toujours rester en contact. Même si la dimension amiable et la recherche d’un compromis sont très fortes en Afrique, les procédures judiciaires varient d’un pays à l’autre et il convient de bien s’entourer.

 

Frédéric FONQUERNIE

Délégué Général Hauts-de-France Normandie

frederic.fonquernie@eulerhermes.com

Lille : +33 3 20 16 95 48
Rouen : +33 2 35 12 50 66
Mobile : +33 (0) 6 3029 0661

Karim MAHARI

Juriste Enterprise Europe Network

k.mahari@cci-international.net

Tel : + 33 (0)3 22 82 80 69
Mobile : +33 (0)6 47 83 17 06

 

Pour aller plus loin :
Group 22iconlinkedin-logo (3)GroupGroup 17noun_518918twitter-logo-on-black-background (2)Shapeyoutube-play-button