Entreprises, comment vous préparer à un Brexit dur ?

Nos experts sont là pour vous en dire plus
Sylvie HERLEM Conseillère "International" - Secteurs Biotechnologies, Cosmétiques & Santé

Hauts-de-France

03 59 56 22 37 06 74 65 91 11
Flavie TIQUET Conseillère en développement international – Enterprise Europe Network

Hauts-de-France

03 59 56 22 33 06 20 43 02 75

Comment les Cartonneries de Gondardennes se préparent à un Brexit dur. Invité témoin lors de la dernière matinée du club Channel Hub, club né autour de la thématique du Brexit, Michel Smets, directeur commercial des Cartonneries de Gondardennes, a expliqué comment son entreprise se préparait au Brexit.

MICHEL SMETS CARTONNERIES DE GONDARDENNES

‘Nous travaillons avec l’Angleterre depuis vingt ans en leur livrant du carton ondulé en petites et moyennes séries pour fabriquer des PLV ou des palettes en carton. Aujourd’hui, dix camions partent chaque jour pour livrer le marché britannique’, explique le directeur commercial.

Les délais de livraison sont très courts : une commande faite le lundi est fabriquée le mardi pour être livrée le mercredi matin chez le client. Ces entreprises livrent ensuite leurs clients sous quatre jours.

‘Nos premières mesures pour se préparer au Brexit ont été de recentrer notre portefeuille de clients anglais sur des produits à forte valeur ajoutée, qui nécessitent plus de délais’, souligne Michel Smets. De l’autre côté de la Manche, le marché s’est également restructuré : ‘Des fournisseurs ont racheté des clients, un certain nationalisme s’est mis en place’. Résultat : depuis 2016 et l’annonce du référendum, l’entreprise a fait partir moitié moins de volumes.

Les Cartonneries de Gondardennes se préparent aussi aux nouvelles déclarations en douanes.

‘Nous avons appelé le service des douanes pour préparer les éléments de déclaration en douane, notamment le certificat de circulation de marchandises EUR1  : nos chauffeurs devront scanner un document avec un code-barre pour passer la frontière’.

L’entreprise teste également une application web, qui permet avec un code douanier, de faire les déclarations en ligne.

 ‘Reste que nous ne savons pas comment nos clients anglais vont prendre en charge la question du dédouanement, surtout quand il s’agit de petites entreprises. Nous pressentons que certains ne seront pas prêts à gérer l’import, avec l’obligation de déclaration dans les 24 heures et la garantie bancaire demandée par l’Etat anglais pour s’acquitter de la TVA. Les contraintes imposées risquent de nous faire perdre des marchés. Il nous faudra désormais posséder un vrai avantage compétitif pour être présent en Angleterre’.

Brexit : la ‘to do list’ des chargeurs et des transitaires

Lors de la dernière réunion du club Channel Hub, Olivier Thouard, directeur douanes chez Gefco France, représentant des entreprises organisatrices de transport et représentants en douane de la fédération professionnelle TLF, a donné quelques conseils pour se préparer au Brexit.

 

l’organisation de leurs services de douanes

le transport

le besoin ou pas de stockage sécurisé

leurs incoterms

leurs contrats commerciaux

les origines de leurs produits

l’impact potentiel sur les prix en terme de droits et taxes

les certifications, les tests de produits

l’organisation de la douane et du réseau, en incluant les sujets RH

les règles de transport (ECMT-European Conférence of Ministers of Transport)

la gestion des sous-traitants

les passeports et les permis des conducteurs

les certifications (AEO, certificats, etc.) car les reconnaissances mutuelles ne sont plus garanties

la mise en place d’EDI (échange de données informatisées) avec certains clients

la déclaration d’importation anticipée est un nouveau document avec un document d’accompagnement d’export (appelé MRN) et un code barre

le transit anticipé, valable uniquement sur Calais et Dunkerque

la possibilité de créer des MRN « enveloppe » pour le groupage

une application pour gérer son appairage plaques/MRN

comment vont pouvoir circuler les camions

quels seront les droits de douanes applicables ?

les produits phyto-vétérinaires pourront-ils passer par Douvres ?

quelle norme pour les palettes en bois (NIMP15)

la circulation des retours des emballages vides

le degré de préparation des différents acteurs

la capacité des acteurs à échanger leurs données avec anticipation

Pour aller plus loin :
Group 22iconlinkedin-logo (3)GroupGroup 17noun_518918twitter-logo-on-black-background (2)Shapeyoutube-play-button