Difficultés de recrutement : cinq pistes de solutions 

20 500 projets de recrutement annoncés en 2018

Participer à des salons…

… comme par exemple à CCI Job Event à Amiens. Une occasion unique de sourcer des candidats mais également de rencontrer des experts en recrutement ou d’assister à des conférences pour faire évoluer ses pratiques en tant qu’employeur. Car recruter ne s’improvise pas !

Former en interne…

Face à la pénurie de main d’œuvre, il peut être utile d’aider à monter en compétences les collaborateurs en interne. Et cela tombe bien car si votre entreprise fait face à des difficultés (baisse d’activité, réorganisation, mutation d’activité, etc.) ou a mis en place du chômage partiel, le fonds FNE-Formation renforcé peut financer tout ou partie des coûts pédagogiques du projet de formation. Cette aide favorise clairement les TPE.

Se tourner vers les dispositifs d’aides aux personnes en recherche d’emploi…

Le Programme régional de formation permet de financer des parcours, en fonction des besoins en compétences de chaque territoire. CCI Formation Hauts-de-France dispense ainsi des formations professionnelles dans les secteurs du commerce et de la vente, de l’administration, de la logistique ou encore dans l’hôtellerie-restauration.

Recourir à un apprenti…

Avec la crise sanitaire, l’Etat a souhaité largement aider les entreprises à embaucher un apprenti, en accordant des aides conséquentes. Pour encore mieux accompagner les entreprises, CCI Formation Hauts-de-France propose des ‘prépa-apprentissage‘, qui permettent de mieux préparer le futur alternant au monde professionnel. Dans ce cadre, la future recrue peut passer une courte période en immersion dans l’entreprise, afin de valider le choix aussi bien de l’apprenti que de l’employeur.

Avoir recours au prêt de main d’œuvre…

Pour éviter le recours au chômage partiel, le ministère du Travail a assoupli temporairement les conditions de recours au prêt de main-d’œuvre. Une entreprise peut ainsi mettre plus facilement à disposition d’une autre entreprise un ou plusieurs de ses salariés. Techniquement, le salarié prêté continue d’être rémunéré, l’entreprise refacturant ensuite l’utilisateur.

Laisser un avis

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous autorisez la CCI à publier, reproduire, utiliser votre avis dans le cadre de sa communication.

A lire également

compétences RH - emploi

Recrutement : quand des entreprises misent sur un salon

Les salons dédiés à l’emploi sont souvent l’occasion de recruter efficacement, dans une conjoncture où beaucoup d’entreprises peinent à trouver ...

compétences RH - emploi

Avec ARDAN, Adent Dental Solutions a pu recruter le commercial idéal

Afin de réussir un nouveau virage auprès des grands comptes en Hauts-de-France, la TPE s'est tournée vers le dispositif ARDAN.

compétences RH - emploi

Recruter ne s’improvise pas : nos cinq conseils

83% des PME et ETI rencontrent des difficultés de recrutement. Manque d’anticipation, processus d’embauche mal ficelé, mauvaise intégration,...

Découvrez aussi ces solutions

Offre spéciale « sous-traitants Bridgestone » : Conseil en Ressources Humaines

Un accompagnement pour aider les entreprises sous-traitantes de Bridgestone à mettre en adéquation leurs besoins avec leurs ressources humaines.

Découvrez cette solution

Volontariat international en entreprise (VIE)

Recrutez de jeunes talents dans des conditions très avantageuses, pour des missions internationales de longue durée.

Découvrez cette solution

Booster ressources humaines

Pour vous aider à rebondir, le programme régional Booster TPE vous permet de bénéficier de solutions pratiques et rapides à ...

Découvrez cette solution