Dhimyotis, pionnier dans les systèmes d’authentification : « Nous n’en sommes qu’au début »

Nos conseillers sont là pour vous en dire plus
Julie Marsol

Artois

03 21 23 84 70
Frédérick Warembourg

Grand Lille

03 20 63 77 24
François Pottiez

Grand Hainaut

03 27 51 32 04
Virginie Le Mignon

Littoral Hauts-de-France

03 21 46 00 00

Arnauld Dubois sait qu’il va avoir du boulot dans les mois à venir : son entreprise Dhimyotis, spécialisée dans la sécurisation des transactions, identités et informations échangées sur internet, s’est parfaitement préparée aux changements que va opérer Google à partir du 24 octobre prochain.

ARNAUD DUBOIS - DHIMYOTIS

« Le 24 octobre prochain est une date importante pour nous : Google pénalisera tous les sites non sécurisés (qui ne possèdent pas le « https ») en affichant l’alerte « not secured » (pas sécurisé) parmi les résultats de recherche », entame Arnauld Dubois, créateur de l’entreprise Dhimyotis basée à Villeneuve d’Ascq. Ce qui est en jeu, si les entreprises ne se mettent pas à jour : une chute de la fréquentation mais aussi une dégradation de leur référencement. Et comme Google est le site de référencement majoritairement utilisé dans le monde, peu d’entreprises vont avoir le choix : il faudra passer coûte que coûte à ce fameux «https»

TIERS DE CONFIANCE

Heureusement, Dhimyotis sait parfaitement comment s’y prendre. Son produit Certigna certifie votre site en https « en quelques clics seulement », moyennant environ 100 euros par an. Créée en 2005, l’entreprise nordiste a acquis un vrai savoir faire en tant qu’« opérateur et tiers de confiance européen certifié, spécialiste de la cybersécurité et de la confiance numérique ». Ce qui signifie en clair qu’il limite les risques de fraude, d’usurpation d’identité et de violation de la propriété intellectuelle.

« Justement, nous sécurisons plus de 1000 sites en France, dont ceux de l’Etat français, en leur faisant obtenir le fameux https. Nous sécurisons par exemple le site des impôts ou encore Ameli pour la sécurité sociale. Aujourd’hui, sans le savoir, 15 millions d’internautes français nous font confiance ! », se réjouit le chef d’entreprise qui ne manque pas de glisser une anecdote savoureuse : « Imaginez que l’un des créateurs d’internet s’est lui-même fait arnaqué en payant sur un faux site de sa banque ! »

IDENTITE NUMERIQUE

Le deuxième métier de Dhimyotis, c’est de fournir des sortes de cartes d’identité numérique.

« Aujourd’hui, je peux facilement créer un mail identique au vôtre et écrire à votre place en deux minutes », constate Arnauld Dubois. Dhimyotis intervient, avec sa capacité à certifier des emails, authentifier un cloud, attester qu’un original de facture n’a pas été trafiqué par exemple, que ce soit pour les personnes physiques mais aussi pour les personnes morales. « Une mairie, une préfecture peut ainsi vérifier que le document reçu est conforme à l’original. Le tout, avec une valeur juridique sur internet. Nous répondons ainsi aux normes numériques européennes eIDAS ».

Toujours sur la confiance numérique, un troisième métier en a découlé.

« Nous avons développé mapreuve.com, un site internet qui permet de protéger une création artistique, une invention, un code, un algorithme… Nous sommes capables de créer une preuve numérique d’intégrité et d’antériorité avec une date officielle. C’est très pratique et les opérations de depôt ne prennent que trois secondes, c’est pourquoi nous avons de plus en plus de clients (de la grande distribution comme Auchan, de l’industriel comme Arc international ou le particulier) », détaille Arnauld Dubois.

Pour Arnauld Dubois, la sécurité informatique est plus que jamais au cœur de l’actualité. C’est pourquoi elle est devenue aujourd’hui une filiale du groupe grenoblois Tessi, numéro un dans le domaine de l’acquisition et du traitement de données, afin de se donner les moyens.

« Nous n’en sommes qu’au début. Beaucoup d’entreprises n’ont malheureusement pas encore compris les enjeux autour de la cybersécurité : tout va devenir numérique d’ici trois à quatre ans ». D’après lui, « les plus grandes entreprises ont du mal à se mettre à la page : pour elles, la sécurité  informatique n’est pas une priorité dans leur business ».

Et vous, êtes-vous d’accord avec ce constat ? Etes-vous prêt pour la révolution du tout numérique ?

FICHE D’IDENTITE

Nom

Dhimyotis

Siège

Villeneuve d’Ascq (59)

Date de création

2005

Chiffre d'affaires

1 million d’euros pour 2016

Effectif

20 salariés

Pour aller plus loin :
Group 22iconlinkedin-logo (3)GroupGroup 17noun_518918twitter-logo-on-black-background (2)Shapeyoutube-play-button