Développement durable : zoom sur six start-ups nordistes très rev3

Nos experts sont là pour vous en dire plus
Caroline Adams

Hauts-de-France

06 49 27 38 22

Dans le cadre des Rev3days, la convention d’affaires internationale dédiée au développement durable qui s’est tenue à Lille les 5 et 6 février 2019, six start-ups ont présenté leurs innovations.

Effipilot fait baisser la facture énergétique des bâtiments tertiaires 

La start-up lilloise fondée en 2011, Effipilot, propose un logiciel SaaS qui réduit les consommations énergétiques des bâtiments tertiaires (bureaux, magasins, etc.). L’outil est accessible en ligne via une adresse URL permettant aux gestionnaires d’automatiser l’adaptation de la consommation, en fonction de la météo, du prix des énergies, des usages, etc. La promesse ? Une économie de 20% en moyenne sur la facture annuelle.

 

Eco Game Lab propose la gamification pour le développement durable

L’EcoGameLab conçoit des expériences ludiques pour engager entreprises et collectivités dans la transition énergétique. Par exemple, pour Pol’énergie, association qui diffuse de l’information autour de l’énergie, l’EcoGameLab a mis au point un jeu pour concevoir la politique énergétique qu’il faut pour votre pays, avec le soutien de la délégation régionale RTE des Hauts-de-France. A travers 11 questions, le serious game met le participant en situation : le jeu permet ainsi de lever les freins liés aux habitudes, en apprenant de nouveaux réflexes.

 

Wind Maker veut tirer parti du vent produit par les trains ou les voitures

Le constat de départ ? Le passage de véhicules produit du vent, qui constitue aujourd’hui une ressource énergétique inexploitée. Comme le raccordement électrique est aujourd’hui bien trop coûteux pour être rentable, Wind Maker envisage d’installer des éoliennes à axe vertical (qui n’ont pas besoin d’être orientées) le long des voies de transport, comme les autoroutes, les voies ferrées ou les lignes de métro, pour alimenter des équipements tels que panneaux de signalisation, des caméras, des capteurs, des émetteurs ou des éclairages mais aussi des stations d’autoroute et de métro ou encore des quartiers résidentiels.

 

Niiji apporte du durable dans la restauration à emporter

Projet accompagné dans la première promotion de l’accélérateur rev3, Niiji est une lunchbox recyclable et consignée qui va apporter du développement durable dans les plats à emporter. L’objectif est de remplacer les barquettes jetables proposées aujourd’hui par les restaurateurs. La lunch box est fabriquée à partir de matières naturelles à Tourcoing chez Plastisem : Niiji est donc un produit complètement made in Roubaix-Tourcoing.

BeeOdiversity veille sur les abeilles

Pour la préservation de l’abeille et de son écosystème, BeeOdiversity prodigue des conseils pour préserver ces précieux pollinisateurs. Les plantes ont en effet besoin du passage des insectes pour se reproduire : pour obtenir des cerises, des pommes ou des poires par exemple, il est essentiel de disposer du bon nombre d’abeilles lors de la floraison. Problème : les populations sauvages sont décimées, en raison notamment des pesticides. D’où la mission de BeeOdiversity qui vise à sensibiliser tous les acteurs concernés, que ce soient les entreprises, les particuliers, les agriculteurs, les scientifiques, les institutions publiques et même les apiculteurs. Les abeilles de BeeoDiversity mesurent par exemple la pollution à Bruxelles !

Bathy Drone Solutions

Installée à Gauchin-le-Gal dans le Pas-de-Calais, Bathy Drone Solutions, incubé de la 2e promotion des accélérateurs rev3, propose des relevés « bathymétriques », pour cartographier le fond des bassins à l’aide de drones aquatiques. Non seulement le procédé est bien plus fiable que s’il était réalisé manuellement mais l’outil permet d’intervenir dans des endroits difficiles d’accès voire pollués. Bathy Drone Solutions propose également un service de prélèvements et la possibilité de réaliser des photos et des vidéos sous-marines.

Lancement de la 3ème promo de l’accélérateur rev3, parcours ‘croissance’ en partenariat avec l’université de Lille : Philippe Vasseur, président de la mission rev3, nous en dit davantage sur cet accélérateur.

Group 22iconlinkedin-logo (3)GroupGroup 17noun_518918twitter-logo-on-black-background (2)Shapeyoutube-play-button