Dans l’Artois, Sabrina plaque tout pour ouvrir une micro-crèche

Après avoir travaillé 15 ans comme responsable dans la grande distribution, c’est lors de la naissance de son deuxième enfant que Sabrina Hetman, 35 ans, détecte un besoin sur son territoire à Avion, près de Lens dans le Pas-de-Calais. Elle décide alors de se lancer dans l’aventure de la création d’entreprise.

‘D’un côté, nous avions rencontré des difficultés à trouver une place en crèche. De l’autre, lorsque j’ai repris mon travail en janvier 2020, je me suis rendu compte que je voulais faire autre chose. Alors, pourquoi ne pas ouvrir une structure ?’, raconte la créatrice d’entreprise. Le projet porte sur une micro-crèche de dix places à Avion, avec une place d’urgence. Sachant que la capacité pourra être augmentée par la suite.

Un accompagnement à la création d’entreprise
professionnel et réactif

‘J’ai d’abord été accompagnée par une autre structure mais ça a bloqué au niveau du business plan. J’ai donc contacté la CCI Artois où j’ai rencontré le conseiller à la création d’entreprise de l’agence de Lens et là tout s’est débloqué. Dejan Manic a travaillé avec moi le prévisionnel, j’ai eu un super accompagnement, à la fois professionnel et réactif. C’est lui qui m’a aussi mise en contact avec Initiative Gohelle pour le prêt d’honneur et Pas-de-Calais Actif pour la caution bancaire, dans le cadre du financement’, atteste Sabrina Hetman.

Le choix du local n’a pas été une mince affaire. ‘C’était la partie la plus complexe car la PMI (Protection maternelle et infantile) impose un certain nombre de m2 pour accueillir les enfants. Coup de chance, après avoir visité plusieurs locaux, je suis tombée sur l’endroit idéal, un plateau de plus 100 m2, sans beaucoup de travaux’.

La future chef d’entreprise a réussi à obtenir un prêt de 50.000 euros, trésorerie de démarrage comprise. ‘Je ne vais pas cacher qu’il y a eu, de temps à autre, quelques coups de stress mais dans l’ensemble, grâce à la CCI, tout s’est déroulé de façon fluide, car j’ai été accompagnée pour faire les choses dans l’ordre’, sourit-elle.

Si tout se passe comme prévu, la micro-crèche devrait ouvrir fin août‘J’attends encore l’agrément au niveau de la PMI. Je vais entrer dans la phase de recrutement, quatre personnes, avec une référente technique éducatrice de jeunes enfants et trois CAP petite enfance. J’ai en tout cas déjà des demandes de parents !’

Laisser un avis

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous autorisez la CCI à publier, reproduire, utiliser votre avis dans le cadre de sa communication.

Contactez-nous Nous sommes là pour vous
Nicolas Kaczmarek Contacter par email
Odile Garnier Contacter par email
Corinne Brozda Contacter par email
Marina Escano Contacter par email
Anthony Gudin Contacter par email
Lucie Bollaert Contacter par email
Anabelle Dobrenel Contacter par email

A lire également

création - reprise

Reprendre un commerce en étant salarié : comment Loïc a racheté La Sardine

Reprendre une entreprise dont on est déjà salarié présente tout un tas d’avantages : le repreneur connaît déjà la structure, son ...

création - reprise

Micro-entrepreneur : un nouveau décret protège votre patrimoine

Attention, à partir du 15 mai 2022, de nouvelles dispositions légales entrent en vigueur

création - reprise

Formation à la création d’entreprise : comment passer de l’idée au projet ?

Vive l'entrepreneuriat ! Après plus de 20 ans à enseigner l'anglais et le français en centres de formation, Florence Lassagne ...

Ces événements pourraient vous intéresser

Atelier du créateur – repreneur | 4 juillet 2022

14h00 - 17h00
Arras
Voir

Atelier du micro-entrepreneur 2022

14h00 - 17h00
Amiens
Voir

Découvrez aussi ces solutions

Créez votre entreprise avec le programme STARTER

Un accompagnement personnalisé et intégralement financé, pour lancer votre projet de création !

Découvrez cette solution

Formation 5 Jours pour Entreprendre

5 jours de formation pour vous préparer au métier de dirigeant et réussir le lancement de votre activité. Deux formules ...

Découvrez cette solution