Comment vendre sur Google ? 

Nos experts sont là pour vous en dire plus
Julie Marsol Conseillère numérique

Artois

03 21 23 84 70 06 15 91 39 78
Yann Moreira Chargé de Mission Numérique

Aisne

03 23 06 02 26
François Pottiez Conseiller - Transition numérique et stratégie digitale

Grand Hainaut

03 27 51 31 07
Rachel Vasseur Responsable de projets Economie Numérique

Grand Lille

03 20 63 78 50
Stéphane Watré Conseiller développement entreprise - Performance Digitale

Littoral Hauts-de-France

03 21 46 00 00

Google est devenu le moteur de recherche incontournable sur la planète web. En fonction des mots-clefs que vous recherchez, des publicités vous sont souvent proposées : c’est ce qu’on appelle le référencement payant. Comment s’en sortir si on souhaite faire une campagne publicitaire avec Google ? Conseils de Roland Debrabant, à la tête d’Open Linking : l’agence lilloise est labellisée Google Premier Partner, avec accès privilégié aux nouveautés du programme Adwords.

Comment vendre sur Google ?

 C’est quoi la différence entre SEO, SEA, Adwords, Analytics ?

Google Adwords, c’est la plate-forme proposée par Google pour aider à faire ses campagnes de publicité payantes, ce qu’on appelle aussi par ailleurs liens sponsorisés (qui s’affiche en haut de votre page de résultats). Le référencement payant, appelé aussi SEA (‘Search engine advertising’ pour positionnement payant dans les moteurs de recherche) est différent du référencement naturel SEO (‘Search engine optimization’ pour optimisation du contenu pour les moteurs de recherche) qui va se baser sur les mots-clefs du contenu de votre site (et de tout un tas d’autres critères comme l’originalité du contenu ou la popularité). Google Analytics lui permet d’analyser très finement les visites de votre site, les heures de forte affluence, les articles les plus lus, etc.

 Comment utiliser Google Adwords ? 

Google Adwords a fait de sa plate-forme un outil particulièrement facile à utiliser : il propose même 100 euros de réduction pour démarrer une campagne (exception du fait que les paramétrages par défaut de Google ne sont pas forcément les vôtres). C’est là où expérience de la campagne payante joue, les retours d’expérience sont essentiels pour être efficace.

Par quoi commencer ? 

Il faut avant toute chose définir un objectif mesurable car sur internet, on peut tout mesurer : le nombre de visites, le temps passé sur les pages…

Combien cela coûte-t-il en temps et en argent ? 

Tout va dépendre des mots-clefs recherchés : il n’existe pas de grilles tarifaires, Google se base sur la logique de l’offre et de la demande. Plus le mot-clef que vous recherchez est convoité, plus son affichage, correspondant aux mots-clefs recherchés par l’internaute dans le moteur de recherche, risque de montrer un prix élevé.

Pour des petites campagnes, inutile de faire appel à une agence sauf si l’entreprise n’a pas le temps de le gérer. Mieux vaut suivre une formation Adwords, Google en donne régulièrement, Open Linking ou la CCI en organise. Quand vous souhaiterez obtenir de meilleurs résultats, il faudra ensuite passer par des professionnels.

On peut lancer une campagne en une heure mais le budget sera dépensé sans être vraiment optimisé. La personne peut commencer par tester pour comprendre la mécanique. Si ça fonctionne et que ça répond aux attentes, notamment de notoriété, tant mieux. Si derrière le trafic doit se qualifier, je recommande de passer par une agence. Le minimum de budget à consacrer est de 1000 euros par mois, soit 50 euros par jour ouvrés. Les résultats sont là : même des petites sociétés, arrivent à doubler le trafic de très grosses enseignes :  quand le SEA est maîtrisé, cela donne de très beaux résultats.

 Comment ne pas être trop envahissant ? 

C’est un point dont on me parle souvent : le client ne souhaite pas être ciblé avec de publicité payante, car il ne veut pas revoir tout le temps la même publicité‘. L’exemple est flagrant, si vous consultez par exemple un site qui vend des crêpières, vous allez voir cette publicité réapparaître au fil de toute votre navigation, même si vous avez quitté le site depuis bien longtemps…

C’est ce que l’on appelle du retargeting : en matière de référencement payant, il ne faut jamais oublier que tout est question de paramétrages. Quand c’est bien fait, c’est plus subtil‘.

Pour aller plus loin :
Group 22iconlinkedin-logo (3)GroupGroup 17noun_518918twitter-logo-on-black-background (2)Shapeyoutube-play-button