Comment vendre en ligne quand on n’y connaît rien ?

La crise sanitaire a révélé l’importance primordiale pour les commerces d’être présents sur internet, pas forcément pour vendre mais aussi pour entretenir une visibilité auprès d’une clientèle de plus en plus connectée. Comment faire quand on n’y connaît rien ?

Une enquête, menée d’année dernière par le cabinet Wavestone auprès 1.000 consommateurs représentatifs de la population française, l’affirme : 37% des consommateurs consultent internet, pour s’informer sur la disponibilité d’un produit en magasin. Car 85% considèrent comme importants les critères de localité (et de circuit court), en privilégiant toujours plus de proximité.

‘La crise sanitaire n’a pas révélé de tendances de consommation, elle a directement catalysé celles qui étaient à l’œuvre’ résume Philippe Pestanes, consultant chez Wavestone. ‘Nous avons atteint une forme de maturité omnicanale qui mènera vers une hybridation de l’expérience client, qu’il s’agisse de parcours numériques augmentés ou de parcours physiques numérisés’. 

Seulement voilà, on a beau savoir que la part des achats en ligne est passée de 8,9 % l’année dernière à 12% actuellement et qu’elle franchira certainement la barre des 15% d’ici un an, selon La Banque des Territoires, comment une TPE ou un petit commerce peut se mettre à la page, sans investir trop de temps, ni trop d’argent ?

Les marketplaces : solutions alternatives et mutualisées

Avant de se lancer à choisir une solution de site internet (sur-mesure ou clef en main), il existe des solutions alternatives et mutualisées. Il s’agit bien sûr des marketplaces. Si on connaît forcément les mastodontes comme Amazon, C-Discount ou E-Bay, de nouvelles marketplaces locales ont fait leur apparition. Leur maitre-mot : promouvoir justement les circuits-courts et la proximité. 

La dernière-née dans la région, c’est la place de marché aisne-shopping.com créée par la CCI Aisne, avec les premiers partenaires : la ville de Chauny, la Communauté de Communes de la Champagne Picarde, la Communauté de Communes Retz-en-Valois et la Communauté de Communes du Vermandois qui prennent en charge la première année d’adhésion pour les entreprises de leur territoire.

A ce jour , plus de 160 commerçants, artisans et producteurs ont déjà franchi le pas, avec plus de 2000 produits disponibles en ligne. A l’image d’Isabelle Devaux, cette commerçante qui tient le magasin Caniche Royal à Bohain-en-Vermandois, un salon de toilettage pour chiens et de vente de produits pour animaux. Désormais, elle possède un espace dédié sur aisne-shopping.com

Pour encourager la numérisation des commerces, l’équipe de la CCI de l’Aisne accompagne les commerçants au quotidien dans leur transformation digitale. ‘Cela passe par des formations collectives ou individuelles dans les boutiques, des tutos et des vidéos et même la mise à disposition d’un mini-studio photos’, détaille Manil Bentaleb, conseiller commerce et chef de projet Aisne Shopping. Il existe également un chèque numérique de 500 euros, proposé par l’Etat et une aide régionale de 500 euros, proposée par la Région. Les conseillers numériques de la CCI peuvent également proposer un parcours sur mesure, dans le cadre des programmes Booster et Starter Numérique financés par la Région Hauts-de-France et le fonds européen FEDER. Pour les professionnels, c’est la possibilité de rendre visible leur offre commerciale sur internet, de vendre leurs produits en ligne et de générer du trafic en magasin, en offrant un réel service de qualité.

‘Je ne savais pas allumer un ordinateur avant tout cela’, confie la dirigeante de Caniche Royal. ‘Après une formation avec la manager du centre-ville de Bohain à cet outil, un diagnostic numérique et un accompagnement Booster numérique par la conseillère de la CCI, je possède une bonne visibilité sur internet’, assure-t-elle. ‘De plus, la Communauté de Communes du Vermandois s’occupe de la promotion de la plateforme au niveau local et de la prise en charge de l’adhésion pendant un an’.

Les clients, de leur côté, peuvent ainsi soutenir les commerces de proximité, tout en bénéficiant de nouveaux services d’achat en ligne avec retrait en magasin ou livraison en points relais ou à domicile.

Nous nous sommes engagés à accompagner durablement ces entreprises dans leur transition numérique au-delà du service de la vente en ligne dans des domaines tels que la visibilité sur le web et la présence sur les réseaux sociaux.

Olivier Jacob, Président de la CCI Aisne

Laisser un avis

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous autorisez la CCI à publier, reproduire, utiliser votre avis dans le cadre de sa communication.

Contactez-nous Nous sommes là pour vous
Manil Bentaleb Contacter par email

Découvrez aussi ces solutions

aisne-shopping.com

Une place de marché réservée aux commerçants, artisans et producteurs locaux

Découvrez cette solution

Mes commerçants du Grand Hainaut.com

Une place de marché réservée aux commerçants du Grand Hainaut, pour vendre vos produits ou services en bénéficiant d'une plateforme ...

Découvrez cette solution

Booster numérique

Pour vous aider à rebondir, le programme régional Booster TPE vous permet de bénéficier de solutions pratiques et rapides à ...

Découvrez cette solution

A lire également

numérique

Tout connaître des aides financières pour les entreprises, avec les-aides.fr

Rendez-vous sur le site de référence qui recense gratuitement plus de 1500 aides financières et autres dispositifs dont vous pouvez ...

Cybersécurité : qui attaque, pourquoi et comment ?
numérique

Cybersécurité : les arnaques se multiplient avec la Covid19

Les pirates du web sont sans pitié avec les entreprises : ils profitent de la désorganisation de certaines d’entre elles ...

numérique

Commerces, TPE : comment bénéficier des 500 euros de la Région pour vendre en ligne ?

Le Conseil régional Hauts-de-France propose une aide visant à financer des solutions collectives de vente en ligne immédiatement opérationnelles.