Comment les clubs et réseaux peuvent renforcer une stratégie de développement à l’international ?

Avec les clubs et les réseaux, il y a toujours un avant et un après. Surtout lorsque l’on est chef d’entreprise travaillant à exporter à l’international.

Réseau RH
Gatien dusaussoy

 ‘Je suis entré au WTC il y a quatre à cinq ans par l’intermédiaire de la CCI : j’ai été attiré par ce réseau car il est entièrement tourné vers l’export et je trouvais un intérêt à échanger avec les clubs de Lille et Arras et les entreprises membres qui exportent’, se souvient Gatien Dusaussoy, gérant société Flanquart, basée à Annezin près de Béthune et spécialiste des graines alimentaires (tournesol, lin, pavot, etc.) et de leur transformation pour l’industrie agroalimentaire, les boulangeries industrielles, les traiteurs, les glaciers, etc.

Contraintes, conseils, opportunités, au WTC, tous les sujets sont abordés

‘Ces discussions m’ont permis d’entrer en contact avec d’autres sociétés de la région qui ne possèdent pas la même activité que moi mais avec qui j’ai pu nouer des partenariats’, souligne le chef d’entreprise qui réalise 40% de son chiffre d’affaires à l’export, couvrant près de 25 pays, à savoir l’intégralité de l’Europe et quelques pays au Maghreb et au Moyen-Orient.

‘C’était très important d’échanger sur un projet que j’avais d’exporter aux Etats-Unis. J’ai rencontré des entreprises oeuvrant dans un domaine différent mais qui m’ont permis de bien comprendre qu’on ne s’adresse pas aux marchés américains comme en Tunisie ou au Maroc… Le marché Américain présente de nombreuses opportunités, mais s’y lancer sans préparation au préalable peut avoir de lourdes conséquences. Bien s’entourer sur le plan juridique, adapter son produits aux normes, choisir le bon intermédiaire pour développer son réseau de distribution sont des éléments à ne surtout pas négliger.

Le WTC permet aussi de découvrir des entreprises puisque les réunions sont organisées mensuellement chez l’un des membres

‘L’entreprise qui reçoit présente globalement son entreprise, avec un focus très précis sur ses défis à l’export, en expliquant ses réussites et ses contraintes : c’est toujours très riche d’enseignements‘, conclut Gatien Dusaussoy.

Le World Trade Center, c’est également un réseau de clubs à travers le monde, à qui on peut faire appel quand on recherche un contact précis et qualifié dans un projet d’export. ‘Nous pouvons organiser une rencontre ou avoir une salle de réunion à l’étranger : c’est l’occasion de rencontrer des entreprises du même secteur que vous ou des sociétés à qui proposer des produits pour étoffer son portefeuille de prospects’.

Contactez-nous Nous sommes là pour vous
Laurie Grzechnik Business Network and Peering Manager Contacter par email

Ces événements pourraient vous intéresser

Maîtriser les nouveaux Incoterms® 2020

-
Beauvais
Voir

Club Prévention : les prochains rendez-vous

14h00 - 17h00
Coquelles
Voir

A lire également

Se développer à l’international par le e-commerce : aspects juridiques et pratiques

Connaître les règles juridiques et pratiques pour développer l'e-commerce à l'international.

Le plan de soutien de la TFE reconduit jusqu’en Septembre

Reconduction jusqu'en septembre du plan de soutien aux entreprises exportatrices.

Hauts-de-France, Haut l’export !

Grâce à leur développement export, ces entreprises des Hauts-de-France résistent à la crise du covid-19. Interview avec leurs dirigeants !

Découvrez aussi ces solutions

Animation de clubs et mise en relation

Les réseaux sont un excellent moyen pour développer vos courants d'affaires de proximité, partager vos expériences, vous faire connaitre, et ...

Découvrez cette solution