Comment la Cité internationale de la logistique veut accompagner la filière régionale

La Cité internationale de la logistique et de la supply chain à Dourges, au cœur de la plate-forme multimodale Delta 3, formera bientôt les futures recrues et structurera la filière régionale autour des PME et des start-ups régionales. Avec en ligne de mire, la recherche de nouvelles pistes pour réduire l’empreinte carbone afin de devenir une région leader en matière de « green logistique ».

Devenir une référence européenne à la fois en termes de formation, de recherche et d’innovation
tout en devenant une plateforme logistique hyperconnectée…

…. telle est la feuille de route de la future Cité Internationale de la logistique.

‘On ne peut pas avoir les ambitions internationales sans avoir les outils, les formations et sans créer un éco-système dédié’ , résume Philippe Vasseur. ‘Les centaines d’entreprises de la filière régionale doivent pouvoir se retrouver dans un même lieu’.

D’où la création de cette future Cité internationale de la logistique, qui va pouvoir former dans un premier près de 500 personnes par an et accompagner près de 250 entreprises. Elle se répartira en quatre pôles complémentaires :

  • Supply Tech constituera l’école d’application pour enseigner le transport multimodal, les spécialisations logistiques et le supply chain management (2e trimestre 2022).
  • Logistics Factory sera le laboratoire de recherche où s’élaboreront les solutions de green supply chain de demain, sur des sujets aussi variés que le zéro émission de CO2, le report modal vers le rail ou le fluvial, la massification des marchandises mais aussi les gestes et postures, etc. (2e trimestre 2022)
  • Neo Hub fera office d’incubateur et d’accélérateur dédié, avec appels à projets pour les start-ups innovantes, formules d’accompagnements des entreprises (1er trimestre 2023)
  • Euralogistic Business Park, un parc d’innovation qui accueillera des entreprises de la filière, soucieuses d’être aux portes de ce campus innovant.

On s’intéresse même au projet jusqu’au Canada, à travers la personne de Benoit Montreuil, éminence grise de l’IoT (Internet of things), technologie qui occupe une place de plus en plus prépondérante dans l’univers de la logistique. ‘Le Georgia Tech Supply Chain and Logistics Institute (SCL, un centre de recherche interdisciplinaire de leadership mondial) et le PI Center (Physical Internet Center travaillant sur l’internet des objets) sont intéressés par les synergies possibles, selon des modalités à construire mutuellement de façon gagnant-gagnant‘, a-t-il annoncé.

L’initiative de Rev 3, mouvement d’accélération de la transition écologique, aujourd’hui rassemble les acteurs économiques

‘Les métiers et les méthodes évoluent. Nous vivons des mutations économiques profondes. Il paraît difficile, d’un point de vue environnemental et sociétal, de continuer la logistique telle que nous la connaissons aujourd’hui’, rappelle Philippe Vasseur, à la tête de Rev3 et totalement impliqué dans ce mouvement vers une logistique plus verte. ‘La green logistique, telle que nous voulons la concevoir dans cette Cité internationale de la logistique, répondra aux besoins d’optimisation des flux et d’évolution vers un monde zéro carbone, notamment dans le domaine des transports’.

‘Le contexte régional bouge. Les travaux du Canal Seine Nord ont commencé. Le Brexit a fait évoluer les liens avec l’Angleterre. Une transformation écologique et numérique est à l’œuvre’, a contextualisé Philippe Hourdain, président de la CCI Hauts-de-France. ‘A nous de nous saisir toutes ces opportunités pour transformer cette région en hub logistique de l’Europe’.

Retour sur l’émission ‘On vous en dit +’ sur les métiers de la logistique

Laisser un avis

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous autorisez la CCI à publier, reproduire, utiliser votre avis dans le cadre de sa communication.

Contactez-nous Nous sommes là pour vous
Laurent Desprez Responsable du service Grands projets / directeur du Pôle d'excellence Euralogistic Contacter par email

A lire également

rev3 - développement durable - RSE

Comment l’Écologie industrielle territoriale peut contribuer au développement durable et responsable d’une entreprise ?

En favorisant l'optimisation et la mutualisation, entre entreprises d’un même territoire, de la gestion des ressources d’eau, de matières et ...

rev3 - développement durable - RSE

Devenir la région leader en Europe de la green logistique

Un centre technique d’ingénierie/recherche, un incubateur logistique et une école d'applications seront les bâtiments totems de la Cité internationale de ...

rev3 - développement durable - RSE

Rev3 Financement : un demi-milliard d’euros au service d’une économie durable et connectée

Un nouvel outil mobilisant plus d’un demi-milliard d’euros va être mis en place dans les Hauts-de-France : REV3 Financement.