Cinq exemples de business model

Le business model, c’est ce qui permet concrètement à l’entreprise de gagner de l’argent : comment la société crée de la valeur, pour qui et pour quoi. Les CCI Hauts-de-France, dans le cadre de leur mission d’accompagnement des créateurs d’entreprises, passent en revue différents modèles économiques d’entreprises.

 

business model 5 exemples

Vendre son temps et ses compétences

C’est le business de beaucoup de free-lances ou d’indépendants : par exemple, un graphiste va vendre son temps pour réaliser des dessins. Le principal avantage, c’est de pouvoir commercialiser beaucoup de compétences, le plus souvent en fonction de ses passions. L’indépendance permet aussi d’organiser son rythme de travail, avec la contrepartie de ne pas gagner d’argent quand on ne travaille pas et d’avoir toujours de nouveaux clients à aller conquérir.

Commercialiser des produits

C’est un business model vieux comme le monde : acheter des produits à un prix négocié pour les revendre plus cher. L’objectif est de faire une marge pour gagner de l’argent. Il peut se faire via une boutique, un commerce ambulant, un site internet… Ou les trois ! La part logistique est très importante car il faut suffisamment de stock pour répondre à la demande et il faut surtout proposer des produits qui correspondent aux attentes des consommateurs…

Monétiser son audience

Lié à l’essor d’internet, ce nouveau modèle économique d’entreprise s’appuie sur l’audience développée vis-à-vis de contenus publiés sur le web, comme par exemple des articles, des photos, des vidéos ou des podcasts. L’argent est gagné soit par affiliation, soit par publicité. Le plus difficile est de construire cette audience, qui doit être suffisamment importante pour générer des revenus.

Vendre un logiciel ou une application

Là encore lié à l’essor d’internet, la conception de logiciels ou d’applications est également un nouveau modèle économique. Ce business model nécessite non seulement des compétences au départ mais aussi un investissement important pour faire les mises à jour et faire évoluer le produit. Le principal avantage, c’est ensuite de pouvoir le vendre à l’infini.

Proposer des formations

Aujourd’hui, le domaine de la formation s’étend à tous les domaines professionnels ou privés : développement personnel, management, développement commercial, etc. C’est justement ce que font les CCI : accompagner les porteurs de projets mais aussi proposer des formations aux alternants, étudiants, salariés, chefs d’entreprises, demandeurs d’emplois.

Pour aller plus loin :
Group 22iconlinkedin-logo (3)GroupGroup 17noun_518918twitter-logo-on-black-background (2)Shapeyoutube-play-button