Cafés, hôtels, restaurants : comment surfer sur les grands évènements ?

La région Hauts-de-France a la chance d’accueillir de nombreux évènements d’envergure… qui sont autant d’opportunités de business pour les professionnels du tourisme, de l’hébergement et de la restauration. A condition de savoir s’en emparer !

Les 10 ans du Louvre Lens et du classement du bassin minier au patrimoine mondial de l’UNESCO, Séries Mania, le Festival de l’Oiseau, le Main Square Festival, les Rencontres Internationales de Cerfs-Volants à Berck sur Mer, la Braderie de Lille, le Paris-Roubaix, le Tour de France, etc. Impossible de lister tous les rendez-vous organisés en Hauts-de-France !

maxime tonnoir newsroom

‘Ces dernières années, les évènements à forte attractivité se sont en effet multipliés sur nos territoires‘, constate Maxime Tonnoir, délégué général de l’Union des métiers et des industries de l’hôtellerie (UMIH), organisation patronale des hôtels, cafés et restaurants qui regroupe près de 5.000 adhérents. Qu’il s’agisse de rencontres sportives comme d’importants matchs de football, de la Coupe du monde de rugby en 2023 ou encore de grands évènements culturels comme Lille 3000, ‘ces évènements attirent à chaque fois une population venant parfois de loin, ce qui génère des nuitées dans les hôtels, des repas dans les restaurants et plus généralement des retombées économiques’.

Comment tirer parti des évènements
quand on est un professionnel ‘hôtels, cafés et restaurants’  ?

‘La première des choses à faire est évidemment de se tenir au courant’, précise Maxime Tonnoir. ‘L’UMIH a pour cela tissé des liens forts avec les offices de tourisme qui pilotent la stratégie marketing des territoires : être au courant de l’agenda sportif et culturel permet d’anticiper son organisation, notamment en termes de gestion des stocks de marchandises et de main d’œuvre.

Ensuite, les professionnels doivent adopter les bons réflexes de communication.

‘La CCI Hauts-de-France a justement passé une convention de partenariat avec l’UMIH pour accompagner les professionnels et démultiplier l’impact de leurs actions de promotion’, résume Christine Trotignon, Responsable du Pôle performance des entreprises & Filières commerce, tourisme, services à la CCI Hauts-de-France. Dans le cadre des 10 ans du Louvre Lens par exemple, un kit de communication complet est prêt, toutes les affiches jusqu’aux posts sont déjà écrits et prêts à être publiés sur les réseaux sociaux…

S’appuyer sur l’expertise de tout un réseau

La Chambre de commerce et d’industrie dispose pour cela en effet d’un large réseau de conseillers ‘présents dans tous les territoires au plus près des établissements, capables de proposer des accompagnements, très souvent subventionnés, sur la stratégie numérique des TPE et PME‘, poursuit la responsable.

Pour exemple : le Booster numérique de la Chambre de Commerce et d’Industrie, d’une valeur de 1200 euros prise en charge par le Conseil régional Hauts-de-France et l’Europe, permet de réaliser un audit sur sa propre notoriété numérique et de mettre en place un plan d’actions sur les différents canaux à mobiliser, en fonction des moyens de chacun.

‘Cet accompagnement permet également d’approfondir les notions de performance commerciale, de gestion de la relation client, de transition écologique ou de ressources humaines, c’est à la carte’, souligne Christine Trotignon.

Autre possibilité ! S’inscrire au parcours de transformation numérique, format « micro-learning » 100% financé par l’état, à l’initiative de France Num avec BPI. Différentes capsules, envoyées quotidiennement  pendant 4 jours, à raison d’une capsule de moins de 5 minutes par jour, permettront d’accompagner les chefs d’entreprises dans leur digitalisation et de répondre à des besoins concrets, comme la gestion de stock, la création d’un compte sur une place de marché, la cybersécurité, le référencement de produits, le paiement en ligne, la création d’un site e-commerce, l’e-réputation… Le tout étant là encore suivi d’un entretien individuel pour s’adapter à chaque business.

‘Aujourd’hui, on parle beaucoup de digital et de numérique mais il n’existe pas uniquement que Facebook : l’intérêt de se rallier à ces évènements, c’est aussi de pouvoir recruter de nouveaux clients et de les fidéliser’, conclut le délégué général de l’UMIH.

Laisser un avis

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous autorisez la CCI à publier, reproduire, utiliser votre avis dans le cadre de sa communication.

A lire également

tourisme

Etre partenaire d’un événement, c’est du gagnant-gagnant !

Pourquoi associer son image à un événement ? Exemple du Festival de l'Oiseau et de la Nature qui fait le ...

seriesmania.com
développement commercial

Festival Series Mania : quelles retombées pour la région ?

Du 27 avril au 5 mai, la première édition du festival international Séries Mania débarque dans la région des Hauts-de-France.

Découvrez aussi ces solutions

Audit Qualité Tourisme

Un accompagnement pour maîtriser la relation client, bénéficier d'un audit complet et accéder à la reconnaissance nationale Qualité Tourisme.

Découvrez cette solution

Formations Journées PRO dans l’Aisne

Les Journées PRO : des formations spécialement conçues pour les dirigeants et leurs salariés, organisées près de chez vous dans ...

Découvrez cette solution