Cafés, hôtels, restaurants et acteurs du tourisme : comment anticiper les règlementations à venir en matière de transition écologique ?

Tri obligatoire de plusieurs sortes de déchets, collecte séparée des biodéchets quel que soit le volume produit, mise en place d’une plate-forme nationale de suivi des déchets dangereux, etc. : la législation en matière de transition écologique, va imposer de nouvelles règles, qui vont notamment concerner les professionnels des hôtels, cafés et restaurants. L’Académie du tourisme durable, parcours d’accompagnement proposé par Pas-de-Calais Tourisme et la CCI, accessible gratuitement aux professionnels du Pas-de-Calais, fait justement le point sur l’ensemble des sujets liés à la transition écologique et présente des pistes d’actions concrètes.
Faites de la transition écologique un atout en anticipant la réglementation et en adoptant des bonnes pratiques ! 

En 2024, Il faudra par exemple trier séparément jusqu’à la tranche de citron et la feuille de menthe des cocktails, peu importe le volume de biodéchets produit ! Dans le domaine médical, même démarche pour les déchets de soins infectieux pour lesquels il faudra assurer la traçabilité via la plate-forme Trackdéchets. Depuis janvier 2022, il est déjà obligatoire de trier jusqu’à sept flux de déchets, sans oublier que le textile (et donc le linge) entrera en jeu à partir de 2025.

Rien qu’en avril 2022, pas moins de 197 textes liés à l’environnement, la santé ou la sécurité au travail ont été publiés

‘D’un point de vue réglementaire, la responsabilité du professionnel est la même, que l’on soit détenteur ou producteur d’un déchet’, rappelle Arnault COMITI, Responsable du Centre de Formation du Développement durable et de l’Environnement de CCI France. Ces quelques règlementations, à connaître impérativement, seront justement abordées lors des sessions de l’Académie du tourisme durable, parcours d’accompagnement proposé par Pas-de-Calais Tourisme et la CCI, pour les professionnels CHR (Cafés Hôtels Restaurants) du Pas-de-Calais ‘afin de ne pas passer à côté des grandes obligations, actuelles et à venir, de s’y préparer et d’être accompagné pour ce faire’.

L’Académie du tourisme durable, c’est quoi ? Financé par un programme européen Interreg (et donc gratuite pour les professionnels concernés), ce parcours se décompose en deux temps collectifs, dont une visite inspirante d’un établissement, deux sessions individuelles en face-à-face avec un conseiller en développement durable rev3, et une séquence d’auto-formation via de courtes vidéos. Il se déroule sur une période de 3 à 6 mois. L’objectif est bien d’amener les CHR à s’engager concrètement dans la transition écologique, en se préparant aux nouvelles normes à venir, en mettant en place les mesures adéquates. Les professionnels repartiront, à l’issue de leur parcours, avec des outils clé-en-main, comme par exemple une première matrice de plan de gestion des déchets. Et surtout, une solide connaissance des prochaines obligations à anticiper.

 

Les nouveaux enjeux réglementaires de la transition écologique concerneront non seulement les déchets mais également l’énergie et l’eau.

Arnault COMITI anime la toute 1ère session collective, point de départ du parcours. ‘Au-delà de l’aspect réglementaire, je présenterai également des solutions, en commençant par identifier celles qui auront le plus fort retour sur investissement, ainsi que les aides financières auxquelles les professionnels peuvent prétendre’, souligne l’intervenant.

Des subventions sont en effet mobilisables auprès de l’Agence de l’eau en matière d’économies d’eau.  La récupération d’eaux pluviales est également possible, mais son utilisation est limitée à certains usages : arrosage des espaces verts, alimentation des toilettes, lavage du sol ou des voitures. Se poser la question de la transition écologique dans son activité touristique permet aussi de faire le point sur ses consommations d’énergie, qui peuvent faire l’objet d’aides financières de l’Agence de la transition écologique (ADEME).

‘En fonction des différents critères du commerce, recourir au photovoltaïque ou à la géothermie va permettre de réduire ses consommations d’énergie et d’alléger la facture’, poursuit le responsable du Centre de Formation du Développement durable et de l’Environnement de CCI France. ‘D’où l’importance de réaliser un diagnostic avec la CCI car il est important d’adopter une vision globale avant de commencer des travaux de rénovation énergétique’.

En conclusion, ‘inscrire l’écologie dans son activité touristique de cafés, hôtels, restaurants va devenir incontournable’, assure Arnault Comiti. ‘Non seulement, le professionnel devra respecter un certain nombre de nouvelles règles mais il pourra ainsi prendre de l’avance face à la concurrence et s’inscrire dans son territoire, en tissant notamment des liens avec d’autres activités comme l’éco-tourisme, tout en renforçant la fidélisation de sa clientèle et sa e-réputation. Car aujourd’hui, le touriste cherche bien plus qu’un simple hébergement‘.

Vous êtes un professionnel de l’hôtellerie-restauration-café installé dans le Pas-de-Calais ?  Vous souhaitez vous mettre à jour sur les règlementations en cours ou à venir ?

Inscrivez-vous dès aujourd’hui à l’Académie du tourisme durable

Financée par un programme européen Interreg, l’Académie du tourisme durable propose deux temps collectifs, avec une visite inspirante d’un établissement, mixés avec trois sessions individuelles avec un conseiller rev3. L’objectif est bien d’amener les professionnels du secteur HCR à intégrer la transition écologique dans leurs activités, avec des outils concrets sur-mesure. 

Laisser un avis

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous autorisez la CCI à publier, reproduire, utiliser votre avis dans le cadre de sa communication.

Contactez-nous Nous sommes là pour vous

A lire également

tourisme

Année de la Gastronomie : candidatez pour la saison automne

Un appel à projet national pour soutenir les initiatives de valorisation de la gastronomie sur tout le territoire !

tourisme

Cafés, hôtels, restaurants : comment surfer sur les grands évènements ?

La région Hauts-de-France a la chance d’accueillir de nombreux évènements d’envergure… qui sont autant d’opportunités de business pour les professionnels ...

tourisme

Année de la gastronomie : l’Apei des 2 Vallées labellisée pour son projet inclusif et bienveillant

Notre objectif est de mettre en avant les travailleurs en situation de handicap et de montrer l’étendue de leurs possibilités ...

Découvrez aussi ces solutions

Certificat électronique ChamberSign©

Entreprises, collectivités : sécurisez vos documents et vos échanges avec le certificat électronique Chambersign©

Découvrez cette solution

Accompagnement « Coup de pouce »

Un accompagnement pragmatique pour identifier les aides auxquelles vous pouvez prétendre, et vous aider à monter le ou les dossier(s) ...

Découvrez cette solution

Audit Qualité Tourisme

Un accompagnement pour maîtriser la relation client, bénéficier d'un audit complet et accéder à la reconnaissance nationale Qualité Tourisme.

Découvrez cette solution