La broc de pépé by Sophie : créer une brocante et vendre en ligne 

Créer son entreprise, c’est d’abord une aventure humaine. A Lillers, Sophie Collier a décidé de sauter le pas en février 2021, avec la Broc de Pépé by Sophie, autour de la vente de meubles et d’objets vintage d’occasion des années 50, 60 et 70. Elle a commencé par vendre en ligne grâce à une formation.
‘Cette reconversion professionnelle a cheminé pendant des années, puisqu’avant, je travaillais dans un tout autre domaine : le paramédical’, raconte Sophie Collier. Sa première intention était d’ouvrir un magasin en franchise. Reste que l’investissement, conséquent, l’a dissuadée. C’est finalement en discutant avec des proches que son projet s’est doucement dessiné. ‘J’écumais les brocantes par passion depuis des années déjà. Alors je me suis dit : pourquoi ne pas en faire mon activité principale ?’

Maîtriser les notions fondamentales de la création d’entreprise

Sophie Collier a pris alors contact avec la CCI qui l’a aiguillée vers un premier accompagnement, visant à maîtriser les notions essentielles pour gérer un business.
J’ai carrément appris un nouveau métier, celui de chef d’entreprise !  Business plan avec une projection de ses recettes et de ses dépenses, choix du régime juridique, assurance, financements, comptabilité : une fois toutes ces notions maîtrisées, il ne suffisait plus qu’à se lancer !

L’accompagnement s’est poursuivi ensuite avec une conseillère spécialisée dans la création d’entreprise de la Chambre de commerce.
Après avoir comparé les différentes possibilités, j’ai choisi le statut d’auto-entrepreneur, se souvient Sophie Collier. ‘L’objectif était de tester mon activité sous le régime de la micro-entreprise car les investissements sont limités’.

C’est avec une conseillère spécialisée en création d’entreprise que la chef d’entreprise a pu affiner son projet, incluant le respect notamment de toutes les obligations de la brocante professionnelle. J’ai découvert par exemple qu’il était obligatoire de tenir un “livre de police” aussi appelé registre des objets mobiliers. Je devais aussi être inscrite sur le registre des revendeurs d’objets mobiliers auprès de la préfecture.

Une fois les formalités effectuées, Sophie Collier a dû aussi apprendre à savoir comment vendre ses articles sur internet.

Les réseaux sociaux, ce n’était pas du tout mon truc : j’avais simplement créé une page brocante sur Facebook et Instagram sans vraiment tout bien maîtriser. Je stagnais un peu au niveau des abonnés : j’avais besoin que l’on m’explique comment ça fonctionne, pour amplifier mon activité de vente en ligne. Sophie Collier s’est alors formée en suivant le programme Starter Numérique, destiné aux entreprises de moins de trois ans.

Nous avons commencé par un diagnostic numérique de l’entreprise, pour faire une sorte d’état des lieux de sa présence sur internet, reprend Julie Marsol, conseillère numérique à la CCI Hauts-de-France qui a justement accompagné La Broc de Pépé by Sophie. ‘Nous avons ensuite pu construire la suite du programme, sur mesure en fonction d’objectifs atteignables. Comme La Broc de Pépé rassemblait déjà une communauté d’abonnés, l’objectif était de muscler sa présence numérique, maximiser sa visibilité et augmenter ses ventes en facilitant le parcours de l’acheteur.

Etre accompagné pas à pas sur le numérique

Julie Marsol a donc guidé la créatrice d’entreprise à adopter les codes de communication et les tendances d’Instagram, pour en comprendre toutes les fonctionnalités : comment créer de bons hashtags, comment orienter les posts avec des hashtags de niche pour toucher les bonnes personnes, mettre au point une story efficace qui puisse générer de l’engagement, utiliser une publication impacte pour donner envie d’acheter, mettre en scène le produit, savoir mettre en valeur les objets pour qu’ils se différencient, etc. ‘Tous ces petits tuyaux et astuces m’ont permis d’augmenter petit à petit le nombre d’abonnés et également les ventes, constate aujourd’hui Sophie Collier.

Si Sophie Collier maîtrisait déjà les fondamentaux de Facebook, elle a pu, grâce à cet accompagnement, aller plus loin dans la connaissance des fonctionnalités, notamment à travers la publication de stories avec vidéos et voix off, toujours dans l’optique de commenter le produit, le mettre en valeur et accroitre sa communauté à travers des contenus enrichissants’, précise Julie Marsol.

Sophie Collier avait aussi un intérêt à utiliser Facebook Instagram comme un outil de veille concurrentielle, notamment pour identifier des influenceurs, capter les nouvelles tendances du marché de la décoration’, poursuit la conseillère spécialisée en stratégie numérique. L’accompagnement via le Starter Numérique s’est aussi concrétisé par la maîtrise des campagnes de publicités payantes ou des jeux concours.

Prochaine étape pour La Broc de Pépé by Sophie : ouvrir un point de vente physique, une vraie boutique nichée au coeur d’un entrepôt. Et si tout va bien, l’année prochaine, mettre en place un vrai site web e-commerce. Ironie de l’histoire, la créatrice n’a su qu’après que son arrière grand-père… était brocanteur lui-même !

Vous aussi vous souhaitez réaliser le diagnostic numérique de votre entreprise et mettre en place une stratégie de présence online ?

Le ‘Starter numérique’ pour les entreprises de moins de trois ans OU le ‘Booster numérique’ pour les sociétés créées il y a plus de trois ans,
vous proposent un accompagnement sur mesure, avec des objectifs simples à mettre en oeuvre, en fonction de vos envies et de vos moyens.

L’objectif est de trouver le service complet qui vous convienne, en fonction de vos objectifs.
Pour la mise en place d’un site e-commerce, le Conseil régional peut même vous octroyer une aide financière permettant de prendre en charge 40% du total des investissements.

Laisser un avis

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous autorisez la CCI à publier, reproduire, utiliser votre avis dans le cadre de sa communication.

Contactez-nous Nous sommes là pour vous
Christine Paccioni Contacter par email
Odile Garnier Contacter par email
Virginie Bled Contacter par email
Anne Brisy Contacter par email
Franck Feron Responsable thématique "numérique"
  • Grand Lille
Contacter par email
Marie-Christine Bourghelle Contacter par email
Camille Michel Contacter par email

A lire également

création - reprise

Quand les pépinières d’Amiens Picardie se mettent au service des nouvelles entreprises du numérique

Elles proposent des locaux professionnels que les jeunes créateurs d'entreprises peuvent louer à des prix imbattables, pour justement les aider ...

création - reprise

Miser sur sa passion pour ouvrir un magasin de pêche

Romuald Wacyk, 46 ans, a ouvert à Abbeville, son magasin d'articles de pêche. La SAS Toutes les Pêches est l'aboutissement ...

numérique

Testé pour vous : comment améliorer sa e-réputation avec le micro-learning ?

En matière d'e-réputation, il ne faut pas confondre présence et efficacité.

Ces événements pourraient vous intéresser

Atelier du micro-entrepreneur | 4 octobre 2022

14h00 - 17h00
Béthune
Voir

Atelier du créateur – repreneur | 6 octobre 2022

14h00 - 17h00
Lens
Voir

Découvrez aussi ces solutions

Transformation numérique : formation courte en ligne

Vous manquez de temps, de ressources, de connaissances pour vous engager dans le numérique ? Pensez micro-learning avec un parcours ...

Découvrez cette solution

Diagnostic numérique

Le diagnostic numérique vous permet de disposer d'un regard neutre et objectif sur votre maturité digitale, et d'un plan d'actions ...

Découvrez cette solution

Booster numérique

Le programme régional Booster TPE vous permet de bénéficier de solutions pratiques et rapides, adaptées à votre situation. D'une valeur ...

Découvrez cette solution