Pourquoi et comment candidater aux Trophées de l’économie responsable 2018 ?

Nos experts sont là pour vous en dire plus
Juliette Mille Chef de projet Trophées de l’Économie Responsable - Réseau Alliances 03 20 99 46 06

La remise des trophées de la Responsabilité Sociétale des Entreprises (RSE) organisée le Réseau Alliances est devenue, depuis quelques années, la soirée où l’on découvre de jeunes entrepreneurs qui « décoiffent » en abordant la question du développement économique de façon différente, que ce soit à travers la coopération, le co-développement, la co-créativité, ou carrément l’invention de nouveaux modèles économiques voire de nouveaux modes de travail… Pourquoi ne feriez-vous pas partie de la promotion 2018 ?

Le Réseau Alliances rassemble les entrepreneurs oeuvrant pour la Responsabilité Sociétale des Entreprises (RSE) dans la région Hauts-de-France. L’objectif de la RSE consiste à améliorer la performance économique tout en respectant l’homme et l’environnement. Les anciens lauréats ne regrettent pas d’avoir participé à l’aventure. « L’équipe de Réseau Alliances nous a aidé à formaliser notre stratégie et nos actions », commente Camille Thiriez, directeur général adjoint Effipilot, lauréat 2015. Cet éditeur de logiciel pour l’efficacité énergétique des bâtiments, a, entre autres, mis en place une organisation moderne du travail pour réduire l’impact environnemental et contribuer au bienêtre des salariés.

« Notre participation aux Trophées nous permet de relire nos actions jusqu’à aujourd’hui et de la formaliser », ajoute Antoine Motte, co-gérant de Machine 3D, lauréat de 2015. Dans cette entreprise, la RSE se traduit à de nombreux stades, que ce soit au niveau du service pour le client final, de la vigilance par rapport à l’utilisation des matières premières ou de la recherche et de l’innovation pour résoudre des problèmes de santé.

« La démarche nous a amené à nous poser les bonnes questions sur chaque domaine, en cherchant des indicateurs nous permettant de nous comparer à d’autres entreprises », comment Audrey Miclard, responsable RSE et qualité Kiloutou, également lauréate en 2015.

« Le Réseau Alliances permet aux PME ou grosses entreprises, ayant les mêmes centres d’intérêt, de se rencontrer et de partager les bonnes pratiques », souligne Christophe Deboffe, à la tête de NéoEco Recycling, Grand Prix 2014. Neo-Eco donne une seconde vie aux déchets pour les introduire dans la boucle vertueuse de ce que l’on appelle l’économie circulaire.

Comment candidater ? Attention, vous avez jusqu’au 2 février pour déposer votre dossier !

Il faut d’abord télécharger le dossier de candidature sur le site du Réseau Alliances et le remplir. Quelles que soit la taille et l’activité, le Réseau Alliances va sélectionner les dossiers les plus mâtures. Réseau Alliances prend alors contact avec l’entreprise pour réaliser des réunions de travail. « Nous recherchons avec l’entreprise les points clefs de la RSE sur lesquels ils travaillent », détaille Bénédicte Surin, conseillère bonnes pratiques du Réseau Alliances. « Nous allons rechercher des indicateurs pour valoriser la démarche et l’argumenter ». L’entreprise peut très bien ne pas avoir fait un diagnostic préalable. La démarche RSE est formalisée grâce à l’appui des experts du Réseau Alliances tout au long du processus de candidature.

Ensuite, l’entreprise présente sa démarche devant un jury composée d’une trentaine de personnalités économiques régionales. La soirée de remise des Trophées, d’ores et déjà programmée le 28 juin prochain, réunissant près de 400 acteurs du Réseau Alliances. Les bonnes pratiques seront ensuite mises en valeur grâce aux outils de communication de Réseau Alliances  (sites internet, réseaux sociaux, interviews, newsletters, reportages vidéos, logos et kit communication lauréats…)

Pour aller plus loin :
Group 22iconlinkedin-logo (3)GroupGroup 17noun_518918twitter-logo-on-black-background (2)Shapeyoutube-play-button