A Montreuil-sur-Mer, un lieu pour les parents d’enfants handicapés

Nos experts sont là pour vous en dire plus
Bénédicte Waymel

Littoral Hauts-de-France

03 21 46 00 00

Derrière l’appellation les « bobos à la ferme » se cache une initiative généreuse et utile. D’ici quelques mois le premier laboratoire de répit des Hauts-de-France ouvrira ses portes du côté de Montreuil-sur-mer. Un corps de ferme qui offrira des séjours de bien-être pour les parents d’enfants handicapés. Ou comment associer tourisme et santé. 
« La ferme est un lieu expérimental d’inclusion et d’innovation sociale, pour favoriser le mieux-vivre ensemble » explique Elodie d’Andréa. Elle et son époux, Louis Dransart, enfant du pays, ont choisi de quitter leurs jobs de juriste et de cadre pour se lancer dans l’aventure de la création d’entreprise. Leur expérience personnelle de parents d’enfant handicapé est à l’origine de leur parcours, ainsi ils savent les contraintes et les épreuves que traversent les familles. « Une loi de 2005 consacre le droit au répit pour les professionnels aidants et les parents », explique Elodie. Qui remarque alors que des structures adaptées n’existent pas.

L’obtention du prix spécial Euratourisme lors du Weekend Innovation Tourisme en octobre 2016 les conforte dans leur initiative. Le département du Pas de Calais leur alloue une subvention de 30 000 euros et la CCI Littoral des Hauts-de-France les accompagne dans les démarches et l’écriture du modèle économique. Car l’association du tourisme et du bien-être est innovante. Mais le concept reçoit un accueil favorable et plus de 130 adhérents rejoignent l’association qui préfigure le passage à l’acte d’entreprendre.

Cap sur le slow tourisme

D’ici quelques mois, le premier gîte, adapté au handicap et à la dépendance, accueillera les aidants et parents. Un cadre normalisé, le moins médicalisé possible même si une équipe de professionnels de santé encadre et soigne les enfants. A terme, quatre gîtes, deux chambres d’hôtes et deux salles polyvalentes complèteront le lieu, premier du genre dans la région.
Ainsi soulagés, aidants et parents, qui souffrent souvent de douleurs physiques voire de maladies chroniques et qui ne sont pas épargnés par le découragement, trouvent écoute et accompagnement. Autour du lieu, un réseau de ressources touristiques est proposé aux résidents. Le Pas de Calais est une mosaïque de terroirs et ses richesses sont infinies. C’est le slow tourisme, un concept original, axé sur le bien-être. Parcours découverte, ruralité, artisanat d’art, gastronomie, les rendez-vous ne manqueront pas.

Pour aller plus loin :
Group 22iconlinkedin-logo (3)GroupGroup 17noun_518918twitter-logo-on-black-background (2)Shapeyoutube-play-button