5 questions au conseiller en financement de la CCI Artois

Nos conseillers sont là pour vous en dire plus
Djibril Diaw Conseiller en financement

Artois

03 21 23 98 04 06 73 63 21 92
Share on FacebookShare on Google+Tweet about this on TwitterShare on LinkedInPrint this pageEmail this to someone

Djibril DIAW, pouvez-vous nous expliquer votre rôle ?

« Lorsqu’un financement est difficile à obtenir par une entreprise, la CCI Hauts-de-France peut intervenir pour rechercher des solutions. Dans notre métier, nous avons la nécessité de faire d’abord une analyse financière précise de l’entreprise, afin de déterminer ses forces et ses faiblesses et de trouver les financements adaptés. J’ai suivi une formation en DESS gestion-management-finance. Je dispose aussi d’outils performants proposés par la CCI pour analyser les chiffres et effectuer des prévisionnels. »

Quelles sont les qualités d’un bon conseiller ?

« Je pense qu’il faut avoir du flair, et comprendre très vite une situation même si le dirigeant ne souhaite pas trop rentrer dans les détails parce qu’il n’en a pas envie ou ne connait pas réellement la situation financière de son entreprise. J’essaie toujours d’établir une relation de confiance avec le chef d’entreprise. Mon objectif, c’est de lui faire comprendre qu’on est là pour l’aider et qu’il peut se confier à nous et nous donner le maximum d’informations, même si cela relève parfois de dysfonctionnements comme la mauvaise gestion des délais de paiement, la non relance des clients, la mauvaise organisation, etc. La très bonne connaissance de l’entreprise facilite l’accompagnement. Certains dirigeants sont de très bons techniciens mais ne s’occupent pas trop de la gestion financière de leur entreprise : … ils constatent parfois la gravité de la situation financière de leur entreprise à la sortie du bilan ou après un refus de financement de la banque. »

Quels types d’accompagnement pouvez-vous apporter ?

« Nous nous adaptons à la demande et aux besoins. Certains dirigeants veulent uniquement connaître les dispositifs existants, nous nous cantonnons alors au rôle d’intermédiaire. D’autres chefs d’entreprise souhaitent que nous montions tout ou partie du dossier. Sur les arrondissements de Lens, Arras et Béthune, nous traitons entre 40 et 60 dossiers de recherches de financements de PME par an« .

Combien coûte cet accompagnement ?

Le diagnostic financier et l’analyse des chiffres est gratuit. La recherche de financements coûte aujourd’hui 700 euros HT. Sachant que derrière, les conseillers doivent connaître l’entreprise l’activité, ses difficultés, ses moyens humains, matériels, immobiliers, cerner le besoin, monter les dossiers, en tenant compte des actions mises en place, en analysant le SWOT, un outil d’analyse stratégique de l’entreprise mais aussi parfois revoir le business model aussi. Certains dossiers complexes peuvent prendre des mois. Sans oublier que tous les dossiers doivent respecter un certain formalisme dans la rédaction. Et que le conseiller sera la personne qui ira parfois défendre le dossier devant les financeurs.

Quel apport de la CCI Hauts-de-France pour ces recherches de financement ?

« Grâce à son important réseau et à sa présence historique, la CCI est capable d’organiser rapidement des tours de table avec plusieurs financeurs, afin que les dirigeants puissent les rencontrer en même temps. C’est très efficace : on fait intervenir parfois des acteurs du développement économique, des collectivités locales, les représentants de l’Etat, la DIRECCTE, etc. »

Pour aller plus loin :
Group 22iconlinkedin-logo (3)GroupGroup 17noun_518918twitter-logo-on-black-background (2)Shapeyoutube-play-button